Vitalor Ligue 1 : AS Tonnerre, la grosse interrogation !

Que se passe-t-il à Bohicon cette saison ? Voilà la question qui brûle les lèvres de tous les supporters et suiveurs de l’Association Sportive Tonnerre de Bohicon. L’équipe de la ville carrefour n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était il y a quelques années. Le grand AS Tonnerre se cherche et doit retrouver son lustre d’antan.

 

L’AS Tonnerre ne fait plus peur !

Malgré une position assez flatteuse au classement, les poulains de Stanislas Akélé ne réalisent pas une très bonne saison. En effet, en 31 matchs joués, ils ont enregistré 11 victoires, 11 nuls et 9 défaites. Ces résultats sont très moyens pour un club avec des ambitions et un effectif comme celui de l’AS Tonnerre. Certains résultats s’avèrent être de grosse contre-performances tel que les défaites à domicile contre la Jeunesse Athlétique de Cotonou et Ayema ou le match nul face à Soleil FC, pourtant dernier du championnat. Néanmoins, ils auront aussi connu quelques coups d’éclat, en atteste le match remporté face aux Buffles de Parakou (1-0) ou la nette victoire face à l’ASPAC à Cotonou (0-3). Les résultats des protégés du président Agbossaga prouvent qu’ils manquent de régularité. Avec 44 points au compteur, ils sont déjà éjectés de la course au titre.

L’attaque de cette équipe représente l’un de ses gros trous noirs. Moussa Adjaï, Jean Paul Anato et leurs compères n’ont pas réussi à trouver la bonne formule pour faire plus trembler les filets. En effet, l’AS Tonnerre n’a marqué que 25 buts en 31 matchs soit 0,8 but par match. C’est assez peu pour une équipe qui nourrissait des ambitions de titre.
De l’autre côté du terrain, la défense gardée par Patrick N’da et Jean Ogoutchi est assez solide. Elle n’a encaissé que 19 buts ce qui fait d’elle la deuxième défense du championnat derrière l’intraitable défense des Buffles. Par ailleurs, Dada Mayouz a déjà gardé sa cage inviolée 8 fois sur la phase retour.

AS Tonnerre, un héritage à défendre !

Il est bien loin de l’époque où Arnaud Séka, Rock Durand, Luizan Getème faisaient vibrer les travers du stade Paulain Tomanaga de Bohicon. L’équipe actuelle n’enthousiasme personne. Elle n’arrive pas à défendre l’histoire qui est la sienne. En effet, le club créé le 15 juillet 1992, a été sacré champion du Bénin en 2007. Il a même participé aux préliminaires de la ligue des champions africaine en 2007 et 2012 éliminé respectivement par l’Africa Sport d’Abidjan et par le Stade Malien. L’AS Tonnerre a notamment terminé à de nombreuse reprises en haut du classement tout en produisant un football de grande qualité. L’AS Tonnerre était crainte, était vraiment crainte. Il est temps maintenant que cette équipe redevienne le mastodonte du football béninois qu’elle était.

Monge BANKOLE

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

1 commentaire sur “Vitalor Ligue 1 : AS Tonnerre, la grosse interrogation !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *