Une équipe, une histoire : La République Démocratique du Congo !

Un avenir plus ou moins glorieux, une longue période de disette et un retour progressif sur la scène internationale ces dernières années : Voilà comment se résume la genèse du football congolais.
Avec un sélectionneur ressortissant du pays et des joueurs évoluant pour la plupart dans le championnat national, l’équipe de la République Démocratique du Congo compte sur ses valeurs locales pour briller en Coupe d’Afrique des Nations. Allons ensemble à la découverte de la RDC , pays où l’élégance se cultive en toute chose, même dans le football.

Débuts de la sélection, événements marquants et meilleurs joueurs de l’histoire :

La République Démocratique du Congo est connue pour la régularité et la notoriété de son championnat national, vivier dans lequel elle tire la majorité de ses joueurs. La sélection congolaise a joué son premier match officiel en 1948 face à la Rhodésie du Sud aujourd’hui actuel Zimbabwe. Elle a connu de grands joueurs dont le plus emblématique de tous est son ancien gardien de but Robert Kidiaba, populaire dans son pays ainsi qu’en Afrique pour sa coiffure hors du commun et sa drôle façon de célébrer les buts de ses coéquipiers avec une danse à la manière d’un reptile. La plus large victoire de la sélection remonte à 1969 lorsqu’elle a étrillé la Zambie sur un score de 10 buts à 1.

Emblème, couleurs et significations :

Les joueurs congolais se font surnommer les léopards, un félin très redoutable que l’on retrouve en grand nombre dans les parcs nationaux du pays. Ils sont reconnus pour leur vitesse et leur force, qualités qui se reflètent dans l’engagement observé dans le jeu des joueurs de la sélection congolaise. Leurs couleurs traditionnelles sont le bleu, le rouge et le jaune comme à l’image de leur drapeau national.

Palmarès :

La République Démocratique du Congo a réussi à inscrire deux fois son nom dans le club restreint des vainqueurs de la Coupe d’Afrique des Nations. La première fois en 1968 et la seconde fois en 1974.Cette période consacre sa domination sur le football africain. Elle a également réussi à décrocher une médaille de bronze durant cette compétition en 1998 et récemment en 2015.

Les léopards : une équipe qui a envie de confirmer.

Avec ses récentes bonnes prestations, la sélection congolaise a envie de confirmer son statut de grandes équipes parmi les leaders du football africain ce qui passe impérativement par un troisième succès continental. Avec à sa tête Florent Ibengue, un sélectionneur lui même ancien international qui connaît parfaitement le potentiel de son équipe, ils ont de quoi espérer un bon parcours à la prochaine CAN.
Pour cela, ils pourront aussi compter sur le collectif et la complémentarité de leurs joueurs qui pour la plupart se côtoient régulièrement dans le championnat local ainsi que le renfort des autres joueurs évoluant dans les championnats européens.

Logés dans la poule A en compagnie du pays hôte, L’Égypte ainsi que de l’Ouganda et du Zimbabwe, les léopards ont des chances de se qualifier pour le second tour de la compétition. Le reste dépendra de la gestion du stress au fur et à mesure qu’évolueront les matchs.
Une chose est sûre : les léopards nous réservent des surprises.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *