Souvenir – Saturnin Allagbé :  »J’ai gagné en vécu »

 

À 26 ans, Saturnin Allagbé vit peut être la meilleure période de sa carrière. Barré par une blessure en fin d’année 2019, il repris un peu avant la période du confinement. Confiné chez lui, le gardien des Chamois Niortais en profite pour revenir sur les faits marquants de sa jeune carrière. Au micro de Blue life, il raconte son test chez les Girondins de Bordeaux.

La trajectoire du héros béninois de la dernière CAN aurait pu prendre une autre tournure comme il l’explique : « Dire que c’est un échec est un peu trop poussé avec du recul. J’avais été repéré par Bordeaux lors de la CAN junior 2013 en Algérie. C’était ma première expérience à l’étranger, en Europe. Le club était à la recherche d’un futur successeur pour Cédric Carrasso qui était partant. J’ai été bien accueilli, j’ai découvert le haut niveau pendant deux semaines. Même si je n’ai pas décroché le contrat, j’ai gagné en vécu et cela m’a bien servi pour la suite. »

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *