Première séance d’entrainement mouvementée des Ecureuils

William Dassagaté, David Djigla, Didier Sossa
William Dassagaté, David Djigla, Didier Sossa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Ecureuils du Bénin ont connu hier après midi leur première séance d’entrainement au stade Charles de Gaulle de Porto Novo.

ecureuil du benin, départ
ecureuil du benin, départ

 

 

Il sonnait 15h50 minutes quand la délégation des Ecureuils a quitté son hôtel pour se rendre à ce qui sera sa première séance d’entrainement. Une première séance qui aura démontré l’hostilité de quelques passionnés de football de la cité des « Ouéménou », qui visiblement en avait après le sélectionneur Manuel Amoros. L’ancien marseillais a été accueilli à sa descente du bus par des jets d’eau de la part d’un spectateur qui visiblement avait bien préparé son coup, l’ancien phocéen n’a pas tardé à réagir (comme l’aurait fait  Zidane,Ribéry, Nasri ou encore Valbuena),  il a pu saisir son accrocheur et lui a distillé quelque coup de point avant que ce dernier ne lui soit arraché des mains. Cet incident a provoqué la militarisation du stade et de l’aire de jeu, puisque l’entrainement était ouvert au public.

Quelques échauffements et des exercices de coordinations ont marqué cette séance d’entrainement qui aura duré 1H35 minutes environ. Des associations William Dassagaté-Abou Maiga ou encore Adéoti- Arsène Menessou ont été observé, avant que les joueurs ne jouent un mini  match dans une moitié de terrain.

Mouri Ogounbiyi, Seydath Tchomogo
Mouri Ogounbiyi, Seydath Tchomogo

 

Tout ceci se passait loin de Razack Omotoyossi, Seydath Tchomogo et Mouri Ola Ogounbiyi. Si le dernier cité était indisponible pour cause de blessure, les deux autres se sont entrainé à part.

 

 

 

 

 

 

 

 

Razack et Seydath s'entraine à part
Razack et Seydath s’entraine à part

 

 

 

 

Le sélectionneur Manuel Amoros les aurait mis en quarantaine, parce qu’il  ne les aurait pas convoqué sur sa liste. Approché après la séance d’entrainement, l’ancien international français à tout simplement répondu sur ce sujet « Aller poser la question à Anjorin Moucharafou ».

 

 

 

 

 

Manuel Amoros
Manuel Amoros

 

 

 

Deux événements auront donc mouvementé cette première séance d’entrainement de notre Onze national. A signaler quand même que les joueurs pour leur part, se sont bien donné à cette séance et que le public qui au départ était hostile, notamment à Abou Maiga a quand fini par aimer les gestes de ce dernier et de ses partenaires. Ce qui a poussé, le confrère Jacques Roux qui n’est plus à présenter en Afrique, a confié au correspondant de beninfootball à cette séance : «  Tu vois ? Quand Abou a finit par marquer, les supporteurs ne le huent plus, mais au contraire c’est le même public qui l’applaudi. Il faut que Maiga comprenne que sa place au sein des Ecureuils, il faudra qu’il la gagne. »

 

 

 

 

 

 

David djigla
David djigla

La bonne nouvelle pour les joueurs mis en quarantaine par Amoros, c’est la convocation officielle de Seydath Tchomogo par Amoros pour remplacer David Djigla forfait pour le match contre le Mali. Un forfait qu’il avait du mal à accepter hier assis sur le banc : «  C’est rien de grave, juste un petit choc, j’attends la décision des médecins de l’équipe ». Son forfait a été consommé hier dans la nuit.

Sinon le capitaine Stephane Sessegnon  qui fête son anniversaire demain et Pascal Angan ont rejoint le groupe hier à l’hôtel après la séance. Rudy Gestede devrait être le dernier à venir.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

1 commentaire sur “Première séance d’entrainement mouvementée des Ecureuils”

  1. Bonsoir à tous et merci au site Beninsport… Mains une chose de la part d un algerien qui a de l estime pour nos amis Béninois.. Je vous dis ceci.. Que 40 Millions d Algeriens sont derriere leur equipe.. Alors soyez sportifs et que le meilleur gagne.Vous pouvez gagner un match mais perdre l Algerie..Salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *