Panthères de Djougou : Place au spectacle

Les pelouses de Vitalor Ligue 1 sont le théâtre de grands spectacles au cours de chaque match qu’elles accueillent. Mais tout ce spectacle n’existerait s’il n’ y avait pas des acteurs dévoués fièrement à ladite tâche. Parmi ces acteurs, certains se démarquent bien plus que d’autres. C’est le cas des joueurs des Panthères de Djougou. Voilà une équipe qui joue sans calcul et qui nous offre un contraste saisissant entre sa force offensive et sa faiblesse défensive.

 

La meilleure attaque du championnat

 

Les inconditionnels du stade Atchoukouma de Djougou ne pourront pas se plaindre du spectacle que leur auront offert les ouailles du coach Orou Gouro Arafath cette saison. L’équipe aura été globalement solide sur ses bases. Elle a gagné 10 de ses 16 matchs à domicile tout en inscrivant 23 buts. Ce qui fait d’elle la meilleure attaque du championnat à domicile. Loin de ses bases, l’attaque des Panthères n’a pas faibli non plus puis qu’elle a marqué 18 buts, ce qui fait d’elle la deuxième meilleure marque dans le domaine juste derrière Béké FC. Au total, les Panthères ont claqué 41 pions en 32 matchs, soit 1,28 buts par match. Ce qui représente la meilleure performance dans le domaine. En outre, les djougois nous ont offert des matchs avec un grand spectacle comme la confrontation face à Soleil FC (4-3 pour Panthère) et il possède en leur sein un duo offensif qui fait peur. Ce duo, formé par Saliou Idrissou et Nazirou Gambari, pèse 20 buts (13 buts pour Idrissou et 7 pour Gambari), mais aussi un gardien spectaculaire. En effet, Nourou Dine Gakou est déjà auteur de 5 buts depuis le début du championnat. Néanmoins, cette équipe aussi brillante offensivement qu’elle soit ne l’est pas dans sa propre surface.

 

Une défense vraiment poreuse

 

Pour gagner un titre, il faut être efficace dans les deux surfaces tout au long de la saison. L’efficacité offensive des djougois n’est plus à démontrer, mais cette équipe a un problème défensif. Si les Panthères de Djougou ont une attaque de champion, ils ont une défense de relégable. Elle a déjà encaissé 40 buts, soit deux de moins qu’UPI-ONM qui est relégable et deuxième pire défense du championnat (Soleil FC est la pire défense du championnat avec 52 buts encaissé.). Si à domicile, l’équipe encaisse relativement peu (10 buts en 16 matchs), l’organisation défensive du coach Orou Gouro Arafath est mise à rude épreuve sur les pelouses adverses avec 30 buts encaissés en 16 matchs. Ils encaissent en moyenne pratiquement 2 buts par match dès qu’ils évoluent loin de la cité des Kpétoni.

 

Somme toute, un match des Panthères est une assurance de spectacle. En effet, on enregistre en moyenne 2,53 buts par match chaque fois qu’ils jouent. À titre illustratif, aucun match des Panthères n’est allé à son terme sans qu’il n’y ait de but depuis le début du championnat.

 

Avec 46 points au compteur et une 5ème place, les Panthères prouvent qu’ils sont l’une des toutes meilleures équipes du championnat. Néanmoins, ils auraient pu viser plus haut s’ils avaient réussi à régler leur problème défensif loin de leur base (2 défaites à domicile contre 10 à l’extérieur, 3 petites victoires seulement). Mais allons-nous le regretter ? Ce championnat aurait été bien ennuyeux sans eux. Ils nous ont offert du spectacle et ce bilan mitigé est peut être le prix à payer.

 

Monge BANKOLE

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *