Montpellier 3-2 Caen : Les béninois à l’honneur !

Dans un match à rebondissement, Montpellier gagne Caen dans la douleur et obtient son deuxième succès en Ligue 1 cette saison.

C’était le match le plus attendu de cette 9è journée de Ligue 1 français. Loin d’un classico PSG – OM où d’un derby olympien, cette rencontre opposant Montpellier et Caen était l’un des matchs les plus attendus. En tout cas, du côté de la Team 229 c’est le cas, puisque c’est la première fois que 4 joueurs béninois soient dans les 22 acteurs dans une rencontre de Ligue 1. Stéphane Sessegnon et Steve Mounié pour Montpellier et Emmanuel Imorou et Jordan Adeoti pour Caen.
Ce duel bénino-béninois a tourné à l’avantage des locaux. Ce sont ces derniers qui sont le premier à s’illustrer avec l’ouverture du score à la 3è minute par le tchadien Casimir Ninga. Réponse aussitôt des Caennais qui égalisent 5 minutes plus tard par Yahia de la tête sur un centre de Damien Da Silva après un joli travail de Emmanuel Imorou. Aucune équipe ne parvenait à prendre l’avantage jusqu’à la pause.

STEVE MOUNIÉ BUTEUR ET EXPULSÉ

De retour des vestiaires, poussé par un public en quête d’une victoire, les hommes de Frédéric Hantz prennent le devant à la 65è minute grâce à Mounié. Sur un centre de Ninga, Steve Mounié prend le dessus sur son coéquipier en sélection Imorou et trompe Vercoutre d’une tête imparable. Mais comme en première partie les visiteurs égalisent 4 minutes plus tard sur un but de Santini. Dans un match où tout est à refaire, Steve Mounié prend un deuxième jaune synonyme d’expulsion à la 72è minute et met en difficulté ses coéquipiers. Les Pailladins s’en sortent finalement du piège normand. Et c’est encore l’inusable Ninga à la baguette. 3-2, les montpelliérains s’offrent 3 points précieux.
Steve Mounié et Stéphane Sessegnon l’emportent sur leurs coéquipiers Emmanuel Imorou et Jordan Adéoti. Ce dernier est le seul à ne pas prendre part à ce match.
90 minutes de jeu pour Sessegnon pour sa première titularisation. Le capitaine béninois a été un homme un clé dans un match où il était à l’origine de plusieurs actions. Emmanuel Imorou a joué 85 minutes de jeu.

Avec ce succès, les héraultais s’éloignent un peu de la zone rouge. Ils sont maintenant à la 14è place avec 10 points (-5). Les Caennais, eux, 15è avec 10 points (-8).

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *