Jo 2012 : Drusille Ngako une gardienne de but camerounaise introuvable

Jeux Olympiques 2012

Drusille Ngako ,gardienne de but amateur de l’équipe olympique féminine du Cameroun a pris la poudre d’escampette.

Partie de Yaoundé à la fin du mois de mai pour un stage d’acclimatation en Ecosse, Ngako n’avait pas été retenue. Mais, au lieu de les renvoyer au pays comme c’est de coutume, Enow Ngatchou, le sélectionneur  avait demandé et obtenu du ministre des Sports que les quatre joueuses recalées restent dans le groupe pendant le déroulement des Jeux, afin de garder le groupe soudé en prévision de la CAN 2012, organisée en Guinée équatoriale deux mois seulement après les Jeux de Londres. Ainsi, sans faire partie de la liste officielle des 18 Lionnes Indomptables, Ngako séjournait tout même au village olympique. Sauf que, depuis quelques jours, elle est portée disparue.

« Elle serait partie sans mettre personne dans le secret. Celle avec qui elle partageait la chambre dit ignorer où elle se trouve. Elle est sans ses papiers officiels car, tous les passeports et d’autres documents des joueuses qui sont avec nous sont retenus par le staff administratif »

affirme un responsable de la délégation camerounaise à nos amis de FootAfrica365

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *