Coupe de France: Le duel fratricide des béninois tourne à l’avantage de Mounié

La hiérarchie a été respectée, et Brest s’est qualifié pour les 16è de finale devant Rodez. Le duel fratricide entre les internationaux béninois Steve Mounié (Brest) et Yohan Roche (Rodez), a tourné à l’avantage des pensionnaires de Ligue 1 française. Très en forme ces derniers jours, l’ancien Héraultais y allé de son petit but au cours de cette rencontre qui a connu le succès du Stade Brestois 2-1 au Stade Francis-Le Blé dans la soirée de ce mercredi 10 février. La rencontre comptait pour les 32è de finale de la Coupe de France.

Mené très rapidement dans la partie (16è minute), C’est Steve Mounié qui va remettre les pendules à l’heure pour le Stade Brestois, en égalisant comme il l’a fait le week-end écoulé en championnat face à Bordeaux. A la 34è minute, l’international béninois va profiter du service de Pierre-Gabriel pour égaliser le but marqué un peu plus tôt par Malaly Dembélé pour Rodez. Deux minutes plus tard, Jérémy Le Douaron donne l’avantage aux locaux. Après ce but, plus rien ne sera marqué, scellant ainsi la victoire du SB29, synonyme de qualification pour les 16è de finale de la Coupe de France.

Aligné d’entrée par son coach, Steve Mounié est resté sur l’air de jeu pendant 65 minutes, avant de céder sa place à son partenaire Faussurier. Yohan Roche, quant à lui, a disputé toute la rencontre.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *