CAN 2019 : Le dilemme de Jimmy Adjovi-Boco

L’ancien joueur international béninois Jimmy Adjovi-Boco a fait part du gros dilemne auquel il a été confronté lors du match des quarts de finale de la CAN 2019, qui opposait les Ecureuils du Bénin et les Lions du Sénégal. Il a également délivré un message de solidarité pour aider à combattre le coronavirus.

© Wikimedia commons

Joueur international béninois, Jimmy Adjovi-Boco s’est confié sur le match de quarts de finale de la CAN 2019 durant lequel son équipe a dû affronter ses “fils” de l’équipe adverse, Les Lions du Sénégal, toujours classés premiers du classement FIFA.

Son coeur entre le Bénin et le Sénégal

Le joueur béninois, désormais directeur du club de football professionnel sénégalais Diambars, Jimmy Adjovi-Boco s’est confié à l’Agence de Presse sénégalaise au sujet des quarts de finale de la CAN 2019. Celui qui a longtemps évolué au sein de l’équipe du Bénin s’est dit pris dans un “dilemme” durant ce match. En effet, durant cette rencontre, les Ecureuils du Bénin ont affronté les Lions du Sénégal. Si Adjovi-Boco a joué pour l’équipe béninoise, il a formé de nombreux joueurs de l’équipe sénégalaise, qu’il appelle ses “fils”. Parmi eux Idrissa Gana Gueye, qui a marqué le but éliminant les Ecureuils du Bénin de la compétition. S’il s’est dit malheureux pour son pays, il s’est aussi dit heureux pour son “pays d’adoption”, le Sénégal. “En définitif, j’étais le Béninois le moins malheureux” a-t-il confié.

Un message de soutien aux équipes soignantes

Interrogé par l’APS sur les conséquences du coronavirus sur le football mondial, le Béninois a rappelé “les conséquences dramatiques pour les hommes et les femmes qui en meurent’’. Il a également mentionné la perte de l’ex-président de l’OM Pape Diouf, décédé du coronavirus : ‘’Et nous avons payé cher, avec le départ d’un homme exceptionnel en la personne de Pape Diouf’’. Sur son compte Facebook, il a adressé un message à ses compatriotes pour les inviter à faire preuve de solidarité et de discipline pour vaincre le coronavirus. Un beau message de solidarité en cette période tourmentée.

Le football international à l’arrêt

Depuis le début de la pandémie, le football international est en berne. En effet, la plupart des championnats ont été annulés. Et le monde du football pourrait s’en trouver durement pénalisé durant plusieurs mois. Tristan Dupont, un expert du mercato foot de Reviewbox.fr, a indiqué que cette situation pourrait pénaliser les clubs et les agents pendant plusieurs mois et impacté financièrement les prochaines transactions du mercato. En effet, le mercato a du être repoussé à une date ultérieure, qui n’a pas encore été fixée.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *