Bénin: Stéphane Sessegnon « Non, je ne mérite pas de statue »

Stéphane Sessegnon s’est livré dans un entretien sans détour au micro de FIFA.com jeudi dernier. Le capitaine des Écureuils a évoqué plusieurs sujets dont la participation du Bénin à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui s’est jouée en Egypte l’an dernier. Pour Sessegnon, l’expédition égyptienne reste le meilleur souvenir de sa carrière à ce jour.

La prestation des Écureuils du Bénin à la dernière CAN n’a laissé indifférente personne. Plus le tournoi évoluait, plus les rongeurs prenaient du plaisir et procuraient de la joie à tout un peuple. Sur le site de la FIFA, Stéphane Sessegnon, le capitaine des Écureuils est revenu sur cette participation étonnante du Bénin en ces termes: « Cela reste, à ce jour, le meilleur souvenir de ma carrière. Au-delà de notre joli parcours qui nous a mené jusqu’en quart de finale, au cours duquel nous avons notamment battu le Maroc, je retiens la joie et les émotions qu’on a pu partager avec notre peuple. Je n’avais jamais autant vécu cela. Notre souhait le plus cher est de pouvoir rééditer cela au plus vite », a avoué Stéphane Sessegnon.

Meilleur buteur de tous les temps du Bénin, Stéphane Sessegnon est aussi l’un des meilleurs joueurs que le Bénin ait jamais connu. Mais est-il suffisamment meilleur pour mériter une statue ? Il répond: « Non, je ne mérite pas de statue » plaisante-t-il. « J’ai suffisamment avec l’immense reconnaissance que m’apportent les Béninois. Ils m’apprécient comme je suis, et je suis comblé. J’essaye du coup de rendre à ma façon: ils m’offrent leur soutien indéfectible. En échange, je donne tout lorsqu’on fait appel à moi en sélection ! »

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *