Bénin – Sierra Leone : 03 raisons qui rendent ce match capital

Ce dimanche 17 novembre 2019 à 14h, les Écureuils affronteront leurs homologues Leone Star de la Sierra Leone. Prévu au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, ce match est d’une importance si capitale qu’il est d’intérêt national que le 12ème homme soit au rendez vous.

Terminée la douloureuse expérience en terre nigériane. Il ne faut plus se lamenter sur le mercredi noir. Il est temps que les Écureuils se relancent et la victime désignée est la Sierra Leone. La mission ne sera pas certes facile mais des arguments plaident en la faveur des béninois.

Une histoire à rendre têtue.

Qu’il nous souvienne qu’en 2007, les Écureuils étaient partis arracher leur qualification pour la CAN Angola 2008 sur la terre sierra léonaise . À part le fait que les Sierra léonais nous avaient porté chance , le plus important et qui se répète est la condition dans laquelle les Écureuils préparent cette rencontre. Bloqués pendant plus de 10h d’horloge à l’aéroport d’Uyo, le moral des béninois a certainement pris un coup. Ce coup, Omar Tchomogo et ses coéquipiers l’avaient également subi avec les difficultés en terre sierra léonaise à se déplacer puis à se rendre à l’hôtel. Et pourtant ils avaient su ramener la qualification en battant l’adversaire 2 buts à 0. En ce moment capitaine, Omar Tchomogo, double buteur de cette rencontre a certainement transmis le mental de guerrier à Stéphane Sessegnon, héritier du brassard à qui il revient de remotiver sa troupe. Et ces derniers temps, l’atmosphère au sein du vestiaire béninois se prête bien à favoriser une certaine rage de vaincre chez les joueurs. Il leur revient de rééditer l’exploit de 2007.

Porto-Novo la belle capitale à faire honorer.

Le Bénin jouera la rencontre du dimanche au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Les porto-noviens et tous les béninois auront à coeur de remplir le stade même si l’entrée est fixée à 1000 FCFA, 2000 FCFA et 5000 FCFA. Relever ce défi pourra créer dans la tête des dirigeants un véritable embarras de choix pour le stade devant abriter les rencontres internationales. Si l’humeur festive est bien attribuée aux populations de la ville capitale, ils ont là l’occasion de faire distinguer notre chère capitale encore plus parmi les villes où le football est une religion. Porto-Novo capitale politique pourra également devenir la capitale footballistique !!!

Le soleil de 14h brillera pour tous .

Pas question de prendre l’heure du match fixée à 14h pour une contrainte. Si le célèbre roi Toffa 1er de l’ex Royaume de Porto-Novo a affronté sans crainte le tonnerre, force de la nature, les béninois ont ici l’occasion de jouer pleinement leur rôle de 12éme homme et faire de l’ombre au soleil, autre force de la nature. Leurs cris, chants et soutien seront plus que jamais utiles.

La fibre patriotique sera à nouveau sollicitée ce dimanche 17 Novembre 2019 pour pousser les Écureuils à la victoire. Aucun supporter ne voudra se faire compter cette expérience inédite qui est de jouer une rencontre internationale à 14h. Pour se relancer les Écureuils ont besoin du 12ème homme. Et quoi de plus savoureux qu’une victoire à obtenir au prix de labeurs et de sueur ?

Loïc Evans MIDJO

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *