Bénin : La probable structuration de la DTN.

Dans le processus de mise en place de la Direction Technique Nationale, les autorités du Bénin ont décidé d’orienter leur politique de gestion vers la création d’une entité gérée par des hommes et non pas par juste un seul individu. Beninfootball se penche sur la question et propose 3 postes clés sous la coordination d’un DTN pour une mission réussie et efficiente.

Le 4 avril dernier sur Radio Tokpa, le ministre des Sports a expliqué le retard dans la nomination du Directeur Technique National. Pour le ministre et ses partenaires de la Fédération Béninoise de Football, le Bénin opte pour un collège de compétences spécifiques plutôt que pour la nomination d’un individu combien même efficace. On y comprend aisément que ce sera une Direction Technique Nationale composée d’hommes agissant en synergie qui sera mise en place. Pour un impact réel il faudrait en plus du Directeur Technique Nationale qui va coordonner les tâches :

Un Responsable de la formation des jeunes.

La relève, le vivier du football béninois lui sera confié. Travaillant en symbiose avec les centres de formation, il veillera à la qualité des enseignements dispensés et recommandera des talents à intégrer dans les équipes de catégories de jeunes .

Un Responsable au perfectionnement

Il évaluera le niveau réel des encadreurs sportifs et entraîneurs disposant d’un titre de travailleur au Bénin . Suivant leur catégorie il s’occupera de leur perfection de façon cyclique afin de rehausser le niveau tactique et l’aptitude de coaching des entraîneurs et encadreurs sportifs. Accessoirement les médecins préparateur physique et kinésithérapeutes peuvent par son biais bénéficier d’opportunités de perfections.

Un responsable au recrutement.

Il aura à sa charge des scouts ou observateurs de joueurs ( détecteur de talents) qui superviseront pour lui des joueurs et lui feront un compte rendu de leur évolution. Suivant les profils qu’auraient défini les entraîneurs des différentes catégories d’âges de l’équipe nationale en collaboration avec le DTN, il proposera un large répertoire de joueur éligible en sélection nationale. Le réseau de scout doit pouvoir travailler sur et en dehors du territoire Nationale.

Avec ces trois postes clés coordonnées par un DTN averti et disposant d’un excellent plan de travail, le football masculin comme féminin pourraient prendre une envergure plus satisfaisante. Il revient aux instances de définir les postes clés et inviter les candidats à postuler pour que la DTN deviennent une réalité.

Loïc Evans MIDJO

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *