ALGERIE VS BENIN (3-1) : POUVAIT-ON FAIRE MIEUX ?

Malmené, humilié, crucifié ou encore terrorisé ; les écureuils du Bénin n’ont pas fait mieux que de sombrer dans le fleuve algérien hier soir. Plus de 7 millions de béninois ont suivi avec vive émotion la débâcle de nos écureuils à Alger. Espérant un réveil à l’électro-choque, les béninois ont tôt fait de noyer leurs espérances dans la seconde mi-temps ou les notre ont sombrés dans un jeu sans cohésion et sans défense active.

Film du match : 1ère mi-temps : –          Fabien FARNOLLE fait deux sorties hasardeuses sans touché la balle en moins de cinq minute. –

10’ Récupération puis contre-attaque limpide des algériens, FEGHOULI s’empresse de concrétiser et but (1-0) pour les Fennecs –          Domination absolue algérienne mais FARNOLLE sort le grand jeu à plusieurs reprises. –

26’ Coup-franc dans les 25m, GESTEDE la nouvelle recrue béninoise enveloppe la balle, contourne le mûr et trompe le gardien algérien. But du Bénin (1-1) –

Fin de la 1ère mi-temps 2ème  mi-temps : –          Le Bénin essaie de tenir le cap et obtient une domination légère mais l’Algérie presse et reprend le jeu à son compte –

60’ Aggravation du score, la défense béninoise n’a pu résister face au pressing du jeu algérien. Les assauts répétés algériens se concrétisent, TAIDER trouve les filets de FARNOLLE –

85’ Farnolle sauve le trois à zéro mais commet une bourde or du cadre. Carton rouge pour farnolle, sortie de BOCO et entrée de BEMENOU le N°2 béninois. –

90 ‘Pressing algérien, retour tardif et dispersé de la défense béninoise. SLIMANI enfonce le clou (3-1) pour l’Algérie qui se frotte les mains d’un résultat largement satisfaisant.

Les leçons à retenir… Une équipe remaniée, un milieu inexistant et incohérent, une attaque mi figue mi raisin, tel est le visage  que nous a montré nos ambassadeurs du football hier soir face aux fennecs d’Algérie. L’absence de Stéphane SESSEGNON, le banc garni de MOURI ou l’inexpérience continentale d’AMOROS ont tôt fait d’étaler nos faiblesses au grand jour. Reste à nous démontrer le contraire durant le reste des éliminatoires car cette version des écureuils nécessite une mise à jour ultime.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

5 commentaires sur “ALGERIE VS BENIN (3-1) : POUVAIT-ON FAIRE MIEUX ?”

  1. C’est normal pour notre défense on voulait quoi avec salanon et menessou? Alors qu’il y a des gens comme Réda et pourquoi on ne sait pas. Qu’il ns amène alors Glombard dont il avait parlé

  2. Attendiez vous un miracle, le benin n’a jamais gagné l’algerie, de plus ils ont une bonne équipe avec des pro (italie, espagne…)
    les buts sont valables, les cartons aussi
    on revient sur terre

  3. L’équipe du Bénin n’a pas été si mauvaise que ça devant un arbitre vicieux distribuant des avertissements à sens unique et le comble excluant l’excellent gardien pour une faute imaginaire.

  4. Sans blague, ce coach Amoros me fait trop rire, LOL.
    Il criait sur tous les toits que Mouri ne rentrait pas dans son système de jeu et pourtant qu’est ce qu’on a vu ce mardi…
    Veuillez dire à un attaquant qui n’a pas marqué depuis plus de 8 ans en équipe nationale d’aller se la couler douce en 5e division en France et laisser la place aux jeunes.
    Un autre en Angletere toujours transparent dans le jeu et qui n’arrive plus à courir.
    Ils n’ont pas le niveau.Ils peuvent même pas rester sur le banc de touche du TP Mazembe ou jouer au CAP-Vert.
    En clair avec ces joueurs là ,on pouvait pas faire mieux pour répondre au titre de votre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *