​Algérie – Bénin : Les tops et les flops ! 

Les Fennecs de l’Algérie dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019 se sont imposés devant les Écureuils du Bénin, sur un score de deux buts à rien. Match perdu certes, mais les poulains de Michel Dussuyer n’ont pas été ridicules. Si certains joueurs tirent leur épingle du jeu de par leur performances, d’autres ont été moins en vu. 

Les Tops 
Jodel Dossou, la teigne : Le TGV béninois a créé des misères pour les défenseurs adverses. Ses accélérations, ses débordements n’ont laissé aucune chance à ses vis à vis, obligés de faire des fautes sur lui. L’ancien sociétaire de Austria Lustenau a plusieurs fois goûté à la pelouse de Mustapha Tchaker. En première partie, il est celui qui a allumé la première brèche béninoise (non cadrée). On a aimé sa chevauchée en deuxième période qui a mis sur le tapis Brahimi qui sans doute n’a rien compris sur ce coup. Dossou a agacé les Fennecs.
Oliver Verdon, Mr propre : Très fin, techniquement à l’aise, le Sochalien a fait un match parfait car il n’a jamais été inquiété. Dégageant une terrible assurance, l’ancien des Girondins de Bordeaux a encore gagné des points. On a aimé ses sorties propres de balles , ses tacles propres mais aussi ses interventions en en avant pour épauler l’attaque. 

Stéphane Sessegnon, capitaine courage : Il a joué à presque tous les postes sur le terrain. Remuant, le milieu de terrain de Gençlerbirliği SK a étalé toute sa classe sur le pelouse du Mustapha Tchaker. Après un début de match timide, l’ancien joueur de Sunderland a repris le match à son compte. On aurait aimé le voir un peu plus haut et moins dans les tâches défensives. 
David Djigla (remuant sur son côté) , Khaled Adenon et Emmanuel Imorou (un peu plus en difficulté face à son vis à vis, Youcef Atal de Nice) ont aussi fait une prestation appréciable. 

Les Flops 
Seïdou Barazé, timide : Son apport offensif n’a pas été constaté. Quelques fois hésitant dans certaines prises de décisions, le pensionnaire de Moulins Yzeure n’a pas fait le match auquel on s’attendait. Est ce la faute au système de jeu 3-5-3 du technicien français Michel Dussuyer ? On a aimé son impact physique dans le jeu. 

Salomon Junior, essoufflé : Moins prompte et  en manque de réaction  sur certains ballons, il s’est fait surprendre notamment par la rapidité de Bagdad  Bounedjah sur l’occasion qui a conduit au deuxième but des Fennecs. On a toutefois aimé, ses interventions pour pallier les légères erreurs de Khaled Adenon et sa présence dans les duels aériens. Un match à très vite oublier pour le capitaine de Plateau United. 
Jordan Adéoti, moins rassurant  : Le capitaine d’Auxerre n’a pas comblé les attentes placées en lui. Après une première partie faite d’erreurs  techniques (pertes de balles, fautes inutiles, passes mal assurées), l’ancien joueur de Caen s’est ressaisi en deuxième période en étant un peu plus appliqué, couvrant les montées d’Emmanuel Imorou. 
On a aimé : la solidarité dans le jeu, l’entrée en jeu de Désiré Azankpo qui a un peu bouger les choses en attaque, les choix forts de Michel Dussuyer (qui n’ont pas payé).  Mais au match retour, il faudra revoir le système de jeu et faire des réajustements tactiques dans cette équipe béninoise qui ne marque plus. 
L’Algérie prend seul la tête du groupe avec 7 points, suivi du Bénin (4pts), de la Gambie et du Togo (2pts). Mardi prochain, les Écureuils peuvent refaire leur désavantage au plan comptable. 
Gaël HESSOU

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

7 commentaires sur “​Algérie – Bénin : Les tops et les flops ! ”

  1. Ou est donc passé cédric hountondji?
    Imorou qui joue comme si il avait 40 ans aucun débordement aucun bon centre

    Des milieux qui ne frappent pas au but
    Un attaquant éseulé contre 4 défenseurs
    Un gardien de but lourd et qui sort au harard
    Un défenseur incapable de courir

    Il faut repenser l’équipe

  2. bonjour.
    nous n’avions pas besoin de dire chaque jour que nous avions joué.
    nous avions besoin de but donc une victoire.bien joué » n’amènera pas les 3 points.
    il faut une complémentarité en bien jouer et concrétiser les occasion donc marquer aussi des buts.
    deux attaquants en pointe est mieux.
    merci

  3. Salut. Je trouve que Salomon Junior n’a pas du tout le niveau pour être en équipe nationale et de surcroît titulaire.Il arrive à peine à courir, c’est inconcevable à ce niveau là… Ce n’est pas possible qu’on ne trouve pas mieux dans tout le Bénin, pas possible ! Si nous voulons aller loin, franchir un certain cap, il y a des joueurs qu’on doit éviter de sélectionner à l’avenir…

  4. Salut. Je trouve que Salomon Junior n’a pas du tout le niveau pour être en équipe nationale et de surcroît titulaire.Il arrive à peine à courir, c’est inconcevable à ce niveau là… Ce n’est pas possible qu’on ne trouve pas mieux dans tout le Bénin, pas possible ! Si nous voulons allez loin, franchir un certain cap, il y a des joueurs qu’on doit éviter de sélectionner à l’avenir…

  5. Salut!j’aurais souhaité que le technicien français donne aussi de la chance à Saturnin Allagbé.techniquement les 2 buts encaissés étaient des erreurs du gardien.

    1. Sur le premier but je suis d’accord qu’il n’aurait pas dû propulser cette balle dans l’axe. Mais sur le second but, Farnolle n’avait pas le choix. C’est Salomon Junior qui avait la possibilité de dire son autorité à son adversaire direct. Néanmoins, je pense aussi que Le coach doit commencer par essayer aussi Saturnin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *