Vitalor Ligue : Ces entraîneurs limogés ou démissionnaires à la mi-saison.

À la pause depuis fin Janvier pour la Ligue 1 et début Février en ce qui concerne la Ligue 2, les deux championnats majeurs de football du Bénin reprennent au cours de ce  mois. Après une première partie de saison très mouvementée sur et en dehors des rectangles verts, plusieurs événements ont été enregistrés à l’instar des entraîneurs démis ou qui ont démissionné de leur fonction. Avant la reprise du championnat, le site Bénin Football vous fait le récapitulatif des Coach limogés et démissionnaires à la mi-saison.

Parakou en tête des démissions ou de limogeage des entraîneurs !

Sur le banc de Dynamo FC de Parakou à l’entame de la saison, l’ex adjoint de Buffles FC Adam Taïrou n’est resté que pendant deux journées à la tête du staff technique des conducteurs avant de déposer les tabliers, ouvrant ainsi le bal des départs. Une journée après, champion avec les Buffles de Parakou, le Nigérien Hamidou Harouna cède aussi les commandes de l’équipe phare de la cité des Kobourous. Remplacé un peu plus tard par le Nigérian Akinyola Akinsola, ce dernier fera les frais de ces résultats jugés insuffisant pour être limogé avant même la fin de la phase aller.
À la tête de l’équipe promu Real sport de Parakou, Ibrahim Da-Silva sera congédié par ses employeurs mécontents de ses performances, seulement Premier non relégable avec 16 unités à la mi-saison.
En Ligue 2, seul représentant de la cité des Kobourous, Zazira FC n’est pas aussi resté en marge de ce fléau. Commençant la saison en costume d’entraîneur de Zazira FC, Mourad Chabi sera relevé de ses fonctions après la première journée comme adjoint de Nathaniel Hounhouenou. Après sept journées, le duo Nathaniel – Mourad sera remercié pour laisser place plus tard à Ahmed Adechokan.

Adula, Jonas et les autres démissionnaires !

Sollicité par les Universitaires d’UPI-ONM, Bruno Goudjo Adula n’est resté que six journées avant de quitter le navire en plein naufrage. De leur côté, Jonas Nounanhon et Aboudou Ibrahim démissionneront de leur poste respectivement d’entraîneur de Dynamo d’abomey et d’AS Tado.

Les limogés !

À la tête du staff technique de Hodio FC, Symphorien Tehou sera congédié après un début de saison catastrophique. Mais après le limogeage de Arafat Ouro Agoro de Espoir FC, Symphorien sera appelé pour le remplacer.
Du côté des Awissi wassa, Seïdou Ouattara ne sera pas pardonné de son mauvais début du championnat. Il a fini par être déchargé de ses fonctions au profit de l’ancien capitaine des Écureuils Amadou Moudachirou.
Engagé par le club de la capitale en fin de la saison écoulée, le Togolais Ouadja Lantame est resté l’ombre de lui même cette saison et finit par perdre son poste au sein des Dragons. Patron du staff technique de USSK, Koffi Komlan a payé les frais de son début de saison raté et cède les commandes des Krakéboys.
Relégué cette saison, Avrankou omnisports s’est séparé de son entraîneur. À la mi-saison, Yao Fortuné est remplacé par Aboudou Ibrahim.

Alou Séni Aboubakar

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *