Une équipe, une histoire : Le Bénin !

Allez les Écureuils, c’est l’incantation qui poussera à la victoire la sélection des hommes en jaune. Forts de leur valeureux parcours en phase de qualifications pour la CAN et de la réconciliation avec leur public, ils se trouvent actuellement dans une forme olympique. Une forme olympique pour nous livrer des matchs épiques et nous donner des sensations fantastiques. Découvrons ensemble l’équipe nationale du Bénin, là où malgré les crises et les déceptions, le football est resté le sport roi.

Débuts de la sélection, évènements marquants, meilleurs joueurs de l’histoire.

La sélection béninoise de football, membre de la FIFA depuis 1962 et de la CAF depuis 1969 est l’un des petits poucets de la zone ouest africaine même si elle développe un niveau de jeu plutôt acceptable. Elle a connu beaucoup de résultats sportifs décevants en raison des incessantes crises qui ont pendant longtemps secoué sa fédération et qui ont causé la non régularité de son championnat local pendant plusieurs années. Mais ces regrettables épisodes sont aujourd’hui conjugués au passé car l’équipe a retrouvé une nouvelle dynamique qui se prouvent aujourd’hui par les bons résultats observés ces derniers temps sur le terrain. Le Bénin, autrefois Dahomey a joué son premier match officiel le 08 novembre 1959 face au Nigeria, match qui s’est soldé pour lui sur une défaite de 1 but à 0. Il a connu sa plus large victoire sur la Mauritanie par le score de 7 buts à 0 en 1961. Au nombre des autres victoires historiques de la sélection, nous pouvons évoquer la victoire 1 but à 0 sur le Ghana en 2009 lors de la dernière journée des phases de qualifications de la CAN 2010 et aussi la victoire face à l’Algérie en 2018 sur le score de 1 but à 0 dans le cadre des matchs de qualifications pour la CAN Égypte 2019. Au nombre des joueurs ayant marqué la sélection, nous pouvons citer Moussa Latoundji, premier joueur béninois à avoir inscrit un but en Coupe d’Afrique des Nations. C’était en 2004 face au Nigeria. Razack Omotoyossi, le Taureau de Pobe qui a fait trembler les cages adverses à 21 reprises et Stéphane Sessegnon, toujours en activité qui est le joueur le plus sélectionné en équipe du Bénin avec 63 matchs et co-meilleur buteur de la sélection avec Razack Omotoyossi. D’auteurs joueurs comme Damien Chrysostome, Oumar Tchomogo ou encore Mouritala Ogounbiyi peuvent compléter ce classement de joueurs légendaires.

Emblème, couleurs et significations :

Les joueurs de la sélection béninoise ont pour surnom ( les Ecureuils). S’il est vrai que l’Ecureuil est de loin l’un des animaux les plus terrifiants de la forêt, il n’en demeure pas qu’il est doté d’une grande agilité et d’une bonne vision, qualités dont auront besoin les joueurs béninois pour se défaire de leurs adversaires. Leurs couleurs traditionnelles sont le blanc et le jaune, le blanc pour signifier la paix et le jaune pour symboliser des succès glorieux.

Palmarès :

Le Bénin a connu 03 phases finales de Coupe d’Afrique des Nations respectivement en 2004, 2008 et 2010. Son meilleur parcours remonte en 2010 où il a pu obtenir 01 point durant la compétition. Cette CAN 2019 est l’occasion rêvée pour faire mieux.

La sélection béninoise : une équipe qui va surprendre.

Pour la première fois de l’histoire, on peut dire que l’équipe nationale du Bénin est en totale symbiose avec ses supporters. Pour la première fois de l’histoire, le Bénin a connu d’excellentes conditions de préparation. Pour la première fois de l’histoire, le Bénin n’a pas connu de problèmes de primes de joueurs. Ses joueurs évoluent pour la plupart dans de bons championnats et sont réguliers dans leurs équipes. Au vue tous ces facteurs, il est possible d’espérer une première qualification pour le second tour d’une Coupe d’Afrique des Nations. Un camp fermé, une muraille défensive, un milieu hermétique et une attaque prolifique permettront certainement de réaliser cette performance.

Logé dans la poule F en compagnie du Ghana, du Cameroun et de la Guinée Bissau, la sélection béninoise aura fort à faire durant cette CAN Égypte 2019 pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée. Pour cela, ils faudra que ses supporters tous debouts comme un seul homme et avec un cri sonore puissent partager l’espérance de la voir remporter la victoire à l’arrivée.
Il ne faudra pas se décourager à la moindre contre-performance. Il faudra y croire jusqu’au bout. Une chose est sûre : 2019 sera l’année de tous les exploits pour les Ecureuils.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *