Une équipe, une histoire : La Guinée !

Après avoir été 03 fois quarts de finaliste à la CAN en 2004, 2006, et 2008, la Guinée a du mal ces dernières années à garder une constance dans le football africain.
Ils auront peut-être avec leur équipe remodelée l’occasion de nous prouver le contraire. Découvrons ensemble l’équipe nationale de la Guinée, là où le football est un moyen d’éclosion des jeunes.

Débuts de la sélection, événements marquants, meilleurs joueurs de l’histoire :

Le peuple guinéen est connu pour sa grande passion pour le football. Il n’est pas rare de voir dans les rues de sa capitale, Conakry, de jeunes garçons courir derrière un ballon.
La Guinée a joué 02 ans après son indépendance, soit en 1960 son premier match officiel face au Nigeria. Cela s’était soldée par une défaite de 4 buts à 1. L’équipe essaye au mieux de répondre présente lors des compétitions continentales mais reste toujours en quête de succès majeurs. Jusqu’à ce jour, Pascal Feindouno reste l’un des joueurs ayant le plus marqué la sélection en étant le meilleur buteur ( 30 buts ) et le joueur le plus sélectionné ( 81 matchs ) de l’histoire de la Guinée.

Emblème, couleurs et significations :

L’emblème de la sélection nationale de la Guinée est l’Eléphant. Cela justifie d’ailleurs leur surnom « Syli national » qui signifie en langue locale « L’Eléphant national ». Leurs couleurs traditionnelles sont le rouge, le jaune et le vert comme à l’image de leur drapeau national.

Palmarès :

Le palmarès du Syli national en CAN reste jusqu’à ce jour vide.
Ils n’ont connu dans leur histoire qu’une seule finale. C’était en 1976 face au Maroc et ils l’ont malheureusement perdu. Ils ont aussi réussi à se qualifier de façon consécutive à 3 quarts de finale de la CAN ( 2004, 2006, 2008 ) ce qui n’est quand même pas à négliger.

La Guinée : Une équipe jeune

Avec un effectif solide composé de jeunes joueurs évoluant pour certains dans le Big Five européen comme Naby Keita, sociétaire du club anglais de Liverpool, la sélection guinéenne aura de quoi faire forte sensation durant la CAN Égypte 2019 et pourquoi pas faire de belles prouesses qui feront la fierté de son peuple. Le sélectionneur Paul Put ainsi que le staff sont persuadés du grand potentiel de cette équipe qu’ils veulent pousser le plus loin possible.

Logée dans la Poule B en compagnie du Nigeria, du Madagascar et du Burundi, ils ont des chances de se qualifier pour le second de cette compétition en Égypte tour surtout que pour la première fois de l’histoire, la CAN sera organisée avec 24 équipes et que certains 3eme de groupe pourront être repêchés. Pour atteindre cet objectif et pourquoi pas plus, ils pourront compter sur la grande ferveur de leurs valeureux supporters. Une chose est sûre : quand l’Eléphant national triomphe, c’est son peuple qui s’en réjouit.

Evrard Akpo

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *