Une équipe, une histoire : l’ Afrique du Sud !

Pour cette édition de 2019 en Égypte, ils devront réaliser un exploit : celui de se qualifier pour le dernier carré d’une CAN après plus d’une quinzaine d’années de disette. Ils devront pour cela se préparer à jouer de grands matchs car leur groupe est l’un des plus relevés de la compétition. Allons à la découverte de l’équipe nationale d’Afrique du Sud, là où la diversité constitue une force.

Débuts de la sélection, événements marquants, meilleurs joueurs de l’histoire.

La sélection sud-africaine a la particularité de posséder une équipe dans laquelle se côtoient des joueurs de différentes races.
En effet, l’équipe est composée d’africains mais aussi de joueurs ayant des origines occidentales ou orientales ce qu’elle doit à sa riche diversité culturelle. Elle a disputé son premier match le 10 mai 1947 face à l’Australie, ce qui s’est soldé sur une victoire 2 buts à 1. Elle a aussi la particularité d’avoir connu sa plus large victoire et sa pire défaite avec la même équipe : L’Australie ( 8 a 0 et 5 à 1 ). Au nombre des joueurs mythiques de la sélection, nous pouvons citer Aaron Mokoena, le plus capé de l’histoire avec 101 sélections, Benedict McCarthy, le meilleur buteur de l’histoire avec 32 réalisations mais aussi d’autres joueurs de génie comme John Moshoeu ou encore Mark Williams. La sélection avait été suspendue de la CAF et de la FIFA durant l’Apartheid avant d’être finalement réintégrée en 1992.

Embléme, couleurs et significations.

Les joueurs sud-africains se font appeler les ( Bafana Bafana ) ce qui signifie en langue locale « les garçons »,surnom qui ne se reflète pas encore totalement dans leurs prestations sur le rectangle vert. Leurs couleurs traditionnelles sont le jaune,le vert et le blanc : une multiplicité de couleurs pour une multiplicité de potentialités.

Palmarès :

Les Bafana Bafana ont à leur actif une Coupe d’Afrique des Nations remportée chez eux en 1996, quelques années après la fin de l’Apartheid et la réintégration de leur nation dans la CAF. Ils comptent également une finale perdu en 1998 et une troisième place en 2000.

Les Bafana Bafana : Une équipe en perte de vitesse.

Quarts de finaliste en 2013, éliminée au premier tour en 2015 et non qualifiée en 2017, c’est à croire que le parcours de la sélection sud-africaine suit une courbe à gradation descendante. Cette année 2019 pourrait peut-être s’avérer être celle de la renaissance de son football.

Logée dans la poule D en compagnie de la Côte d’Ivoire, du Maroc et de la Namibie, l’Afrique du Sud devra batailler dur si elle veut espérer mieux faire dans cette CAN que lors des précédentes éditions. Une chose est sûre : avec la nation arc-en-ciel, toutes les éventualités sont envisageables.

Evrard Akpo

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *