UFOA : Séjour prolongé pour les écureuils du Bénin !

wafu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Démarré depuis le samedi 09 Septembre 2017 du côté du Ghana, le tournoi de L’UFOA continue son bonhomme de chemin. En effet, les écureuils du Bénin affrontaient les Requins Bleus du Cap Vert dans le stade de Cape Coast . La pression était énorme du côté d’Oumar Tchomogo et ses poulains car, ils jouaient ainsi leur survie dans la compétition.
Oumar Tchomogo, pour la circonstance a concocté un  » onze entrant « plus ou moins offensif mais intéressant, avec Paterne Counou et Salomon Junior (capitaine) dans l’axe de la défense. Les 09 joueurs restants sont des joueurs que le sélectionneur a plusieurs fois utilisés pour les rencontres des éliminatoires du CHAN.

Une première partie décousue

La première partie de cette rencontre a donné droit à un spectacle moins intéressant. En effet dès l’entame de jeu , les cap Verdiens se montrent plus entreprenants. Les écureuils, sans repère, décident d’utiliser le côté de Charbel Gomez et aussi de Waris Aboki pour trouver la solution. Mais cela fut un chaos. Marcellin Koukpo , numéro 10 béninois, a forcé le verrou des Requins bleus mais en vain. Il a su néanmoins bénéficié de quelques coups francs dangereux mais mal exécutés. Bref, aucune occasion franche n’a découlé de la première partie du match. Les deux équipes retournent aux vestiaires dos à dos, sur le score nul et vierge.

Une seconde partie victorieuse

Revenus des vestiaires avec de nouveaux sentiments, les coéquipiers de Salomon Junior, se sont montrés les plus entreprenants et les plus séduisants dans la deuxième partie du jeu. Les écureuils se sont lâchés et multipliaient les assauts dans le camp adverse. Waris Aboki et Charbel Gomez ont huilé leur côté. Ogoulola s’est enfin retrouvé dans le match et à son bon niveau. Il fallait donc patienter et attendre la 63è minute de jeu pour voir le match se débloquer. Marcellin Koukpo récupère la balle vers le poteau de corner et avec des dribbles dont lui seul a le secret, il asphyxie son vis à vis et délivre un sers à la lisière de la surface le jeune Ibrahim Ogoulola qui décroche une mèche qui ne laisse aucun chance au portier cap Verdien. Ce but a mis en confiance l’équipe beninoise qui a multiplié les occasions et les frappes notamment celle d’Ibrahim Ogoulola qui dans une phase de jeu similaire à celle du but déclenche une frappe sèche détournée en corner par le gardien Cap Verdien. Malgré l’ardent désir des requins bleus de décrocher la séance des tirs aux buts, ils se font punir en fin de match (89è minute) par Osseni Agnide, entré en jeu quelques minutes plus tôt. Ce dernier mystifie la défense sur une contre attaque et place la balle de la majestueuse des manières dans le camps adverse. Score final 2-0 .

Les écureuils du Bénin se qualifient ainsi pour les phases de poules. Logés dans la poule B aux côtés du Sénégal, du Niger et de la Côte D’ivoire , ils essayeront d’aller plus loin dans la compétition.

Bénin 2 – 0 Cap Vert
Ibrahim Ogoulola 63′
Osseni Agnide 89′

Homme du match: Ibrahim Ogoulola

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire