Togo – Bénin : Le coup de maître de Dussuyer !

Déjà un retour gagnant pour Michel Dussuyer ? L’issue de cette deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019 laisse à une réponse positive. Certes le Bénin n’est pas encore qualifié pour la CAN, mais c’est un précieux point pris à Lomé. Un point qui vaut l’or. Avec sa touche particulière, ce fut un coup de maître, pour un coup d’essai.

Les Écureuils du Bénin ont contraint les Éperviers du Togo au partage des points ce dimanche au stade municipal de Lomé dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Un résultat rendu possible grâce à une prise de risque de Michel Dussuyer qui a plutôt marché. La différence s’est faite au niveau du schéma tactique. Dans un système inédit et expérimental de 3-4-3 chez les Écureuils, Michel Dussuyer a déjoué les plans mis en place par son collègue des Éperviers. Claude Le Roy ne s’attendait sûrement pas à un tel système de jeu. Certes au début, la mayonnaise a eu du mal à prendre surtout en première période. Mais au retour des vestiaires, les Éperviers ont eu à faire à un bloc béninois compact, et complètement impliqué tant les tâches défensives qu’offensives. Stéphane Sessegnon, Mickaël Poté, ou encore Steve Mounié, se sont résolus corps et âme dans les replis défensifs. La grande satisfaction du jour est Olivier Verdon qui n’a laissé aucun centimètre à Emmanuel Adebayor. Il le suivait comme son ombre. Le capitaine Togolais a été muselé par un Olivier Verdon des grands jours et par une défense béninoise dirigée de main de maître par Khaled Adenon.

Après seulement un match, Michel Dussuyer a prouvé qu’il est vraiment l’homme de la situation, celui qu’il fallait à la tête des Écureuils. À travers son schéma tactique, et la discipline qu’a observé le groupe à Lomé, on ne peut que dire « Chapeau Dussuyer ». C’est vrai qu’il reste du chemin. C’est vrai qu’il ne faut pas s’enflammer. Mais pour trois jours de travail, c’est un bon début.

Trinité Singbo

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

1 commentaire sur “Togo – Bénin : Le coup de maître de Dussuyer !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *