Tennis: Bientôt un centre labellisé Roland Garros au Bénin

Insufflé un nouveau vent au tennis francophone en général et béninois en particulier, tel est le motif de la présence de Daniel CHAUSSE, 1er Vice-président de la Fédération Française de Tennis au cabinet du patron des Sports du Bénin ce lundi matin. Avec le ministre Homeky, il a été question de l’académie de tennis Francophone qui sera bientôt installée au Bénin et de la construction d’un complexe de terre battue qui sera un pôle d’attraction aux sportifs de haut niveau.

Bientôt, le Bénin sera le carrefour mondial du tennis francophone, et ce, à travers le projet de la création de l’Académie Francophone de Tennis dont le Bénin aura la chance d’abriter. C’est ce qu’il faut retenir de la visite de Daniel CHAUSSE 1er Vice-Président de la Fédération Française de Tennis et Président de l’Association des Fédérations Francophones de Tennis (AFFT) avec le Ministre Oswald Homeky  et Jean – Claude Talon (Président de la Fédération de Tennis du Bénin) au cabinet du patron des sports du Bénin ce lundi matin. A la sortie de cette séance de travail, les trois personnalités étaient face à la presse.  Au terme de ladite séance, nous pouvons ainsi conclure que le projet a trois grands axes que sont :

  • Un centre d’entrainement pour les jeunes talents
  • Un centre de formation pour les cadres de tennis en particulier et de sport général
  • Un pôle multidimensionnel pour faire vivre le tennis

 

Pour ce qui est des moyens à mettre à disposition pour la réalisation du projet, le ministre Homeky rassure: ‘’Ce qui est important aussi, c’est l’arrivée au Bénin de la terre battue. C’est vrai que naturellement le Bénin est une terre battue comme je l’ai dit à mon ami Daniel CHAUSSE. Mais vous savez tous que Roland Garros est un label qui est détenu par le Fédération Française de Tennis et dans cette académie, nous allons avoir un club de tennis labellisé Roland Garros avec des terrains en terre battue qui sont labellisés Roland Garros. Je pense que pour notre pays, c’est quelque chose de très important. Evidemment, le gouvernement s’engage à mettre à disposition le foncier, mais au delà, avec l’accord du chef de l’Etat, nous allons contribuer au financement pour pouvoir réaliser et construire cette académie dans la zone que nous connaissons tous, la route des pêches.’’ a laissé entre entendre le ministre Homeky.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *