Seni Atikou dévoile le secret de la forme des Buffles !

Malgré qu’il soit très peu connu du grand public sportif béninois, Seni Atikou (5 buts et une passe décisive en 9 matchs) fait partie de ces jeunes talents qui illuminent chaque week-end les pelouses de Vitalor Ligue 1. Le milieu de terrain des Buffles de Borgou s’est livré sans détour dans un entretien accordé à Bénin Football.

Séni Atikou, présentez-vous pour nos chers lecteurs.

Tout d’abord j’aimerais vous remercier de l’honneur que vous me faites. Je m’appelle Seni Atikou, je suis âgé de 18 ans. J’évolue au poste de milieu de terrain aux Buffles du Borgou.

Les Buffles réalisent en ce moment un excellent début de saison. Quelle est votre analyse de cette entame de saison?

Nous avons eu un début de saison un peu difficile mais en enchaînant les matchs, nous avons commencé par avoir de la cohésion dans l’équipe. Nous avons su mettre en pratique les consignes du coach.

Comment se passe votre collaboration avec le coach Adoula et que vous apporte t-il il de plus ?

La collaboration avec le coach Adoula se passe très bien puis qu’on se connait depuis la sélection nationale junior. Le coach Adoula nous apporte beaucoup de choses, surtout tactiquement. C’est ce qui fait la force de l’équipe cette saison.

Quels sont vos objectifs pour cette saison et vos objectifs à long terme?

Cette saison j’ambitionne de terminer parmi les meilleurs passeurs décisifs du championnat et aussi de passer la barre des 10 buts.
À long terme, mes objectifs sont d’aller jouer dans des championnats plus relevés et être appelé en équipe nationale.

Justement que pensez vous d’une sélection en équipe nationale A ?

La sélection est le rêve de tout joueur mais tout ça dépend de la forme en championnat. Voilà pourquoi il faut rester concentré en club.

Par rapport au championnat, Buffles est pour l’instant leader. Qui identifiez vous comme votre rival le plus dangereux ?

Je dirai ASPAC. Ils ont une bonne équipe.

Quel est votre meilleur et pire souvenir dans votre jeune carrière ?

Mon meilleur souvenir est ma convocation en sélection junior. Mon pire souvenir est l’élimination de mon équipe de la coupe CAF face à Eyimba.

Quel est votre mot de fin ?

Je vous remercie pour la considération et merci pour le travail qui se fait par la presse locale surtout pour nous nous les jeunes joueurs.

Monge Bankole

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *