Oswald Homeky : « Nous pouvons rêver de gagner cette coupe »

Après avoir tenu au respect le Ghana sur le score de 2 buts partout, les Écureuils ont reçu dans leur camp de base après le match, la visite du ministre des sports Oswald Homeky.

Alors qu’ils étaient à table attendant le repas, la bande à Michel Dussuyer a reçu une délégation d’autorités du Bénin venue leur servir un apéritif qui leur donnera certainement l’appetit de champion. Cet apéritif était composé de mots d’encouragement et de
félicitation pour ce point du nul aux senteurs de victoire.

Les béninois sont en joie !

C’est un ministre des sports portant le tout nouveau maillot du onze national qui a d’entrée remercié les joueurs et le staff technique pour le spectacle de bonne facture présenté. En bon motivateur, il les a encouragé en s’appuyant sur l’une des qualités révélées de l’équipe en l’occurence le mental affiché. « Vous avez fait quelque chose que notre équipe nationale ne faisait pas avant : Garder la tête froide, continuer à jouer alors qu’on prend un ou deux buts contre le cours du jeu[…] vous êtes resté debout, on est venu à 2-2 » a déclaré Oswald rassuré et confiant.

La Guinée Bissau, la cible vérouillée?

« nous pouvons rêver de tout et même de gagner cette coupe parce que le prochain match, nous allons nous organiser pour gagner ce match ». En ces termes, le patron du sport donne la mission à toute l’équipe d’offrir la première victoire de la Coupe d’Afrique des Nations au peuple béninois et de toujours convertir les 90 minutes en victoire.

Le nul qui vaut la prime de victoire !

Après la Pression que peut apporter aux écureuils le souhait en exigence masquée, d’aller le plus loin possible dans cette CAN, l’atmosphère est devenue plus féérique suite à l’annonce du ministre de faire payer les primes de victoire au titre de ce nul encourageant.

Le Bénin vient de jeter le manteau d’équipe modeste venue arracher sa première victoire. De façon officielle, nous savons désormais que les Écureuils ne veulent plus grimper l’arbre mais plutôt se hisser au sommet de la pyramide.

Loïc Evans MIDJO

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *