Nabil Yarou : « ll nous a manqué un peu de concentration »

Battus par l’ASEC Mimosas en match retour des préliminaires de la ligue africaine des champions à Abidjan, les Buffles du Borgou ont frôlé de justesse une qualification historique au tour suivant , après celle de l’ASPAC en 2011. Ainsi, après le coup du sifflet final de cette rencontre au scénario invraisemblable, l’international béninois Nabil Yarou s’est confié à beninfootball, afin de livrer ses impressions.

Avant de s’exprimer sur la rencontre, Nabil Yarou remercie tout d’abord, les dirigeants des Buffles, les membres de la FBF et du public sportif béninois :

« Je profite de cette occasion, pour remercier mon président Laurent Gnanssounou, les membres de la FBF, tout l’encadrement technique des buffles et à tous ceux qui nous ont soutenu »

En ce qui concerne la rencontre, elle même, Nabil est revenu sur les imperfections de son équipe :

 » On pouvait gagner ici à Abidjan, si on avait été un peu plus réaliste devant les buts. Il nous a manqué un peu de concentration sur quelques détails notamment, sur les marquages. À ce niveau de la compétition, la conséquence est immédiate: des buts en cadeaux qu’on a donnés à l’adversaire, synonyme de notre élimination »

L’ancien portuaire est également revenu sur les points positifs que son équipe peut retenir de cette courte aventure africaine.
« On a gagné d’expérience en plus. Si on continu ensemble sur cette lancée, on aura encore le titre du champion du Bénin pour cet exercice 2017 – 2018, afin de revenir jouer cette même compétition ».

Pour finir, le défenseur central des Écureuils A’ et des Buffles du Borgou, s’excuse auprès des supporteurs et sollicite une fois de plus, leur soutien pour le championnat à venir:

« Je présente mes excuses à tous nos supporteurs pour cette élimination. Je leur demande une fois encore de continuer à nous encourager pour le championnat qui démarre très prochainement, comme il l’ont fait lors de cette compétition africaine ».

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *