Moussa Ballo : « Difficile de jouer dans le Golf, rien n’est respecté »

MOUSSA BALLO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moussa Ballo, milieux défensif ivoirien, a connu ce qui apparait comme un rêve pour plusieurs joueurs béninois et africains. Jouer dans le Golf et pouvoir disposer d’une aisance financière malgré le niveau de jeu qui y est pratiqué. Cet ancien joueur de la jeunesse club d’Abidjan est parvenu à s’exiler au Népal même si aujourd’hui il est à la recherche de nouveaux défis. Le joueur de 21 ans est revenu sur la vie des footballeurs africains et ses ambitions futures qui passent par la recherche d’un agent.
 

BENINFOOTBALL :  Bonjour Moussa, Présentez-vous.

BALLO : Je suis BALLO FINIGUE, footballeur professionnel. Je suis ivoirien et j’évolue au poste de Milieu défensif ou de Défenseur central.

 

 Quels sont les clubs et les championnats que vous avez connu ?

Je viens de finir une saison dans le championnat de première division du Népal. J’ai été recruté par  MANANG MARSHYANGDI CLUB, qui la meilleure équipe du championnat.  Avant cela, j’étais en Inde où j’ai évolué sous les couleurs du club de KALIGHAT MILAN SANGHA DE KOLKOTA. En Côte d’Ivoire, j’ai connu la deuxième division et la première division avant de m’expatrier. J’ai notamment évolué dans les clubs de la JEUNESSE CLUB D’ABIDJAN et de YOPOUGON FC.

 

 Dans le golf, au Népal, vous avez rencontré d’autres africains dans votre championnat 

Oui, Nous étions 4 africains dans mon club au Népal ;  notamment deux ivoiriens,  un malien et un camerounais. Les joueurs que j’ai croisés dans le championnat viennent très souvent du Ghana, du Nigéria, de la Guinée et du Kenya.

Quels sont les difficultés, que vous africains, rencontrez dans ces championnats asiatiques ?

Nous avons plusieurs difficultés. Rien n’est respecté ici parlant du contrat. Les contrats sont bien signés mais la pratique des textes n’est pas respectée. Après le championnat par exemple, nous devons nous prendre en charge et le club ne peut même pas assurer notre déplacement pour nos vacances au pays. Ce n’est pas du tout facile de jouer ici.

Nous voulons tous jouer à un haut niveau à l’instar de nos ainés Yaya Touré, Drogba ou encore Samuel Eto’o.  Nous y croyons, ou du moins j’y crois… et je sais que j’ai défie plus énorme à surmonter.

 

Etes-vous un joueur libre ?

Oui actuellement je suis un joueur libre.

Quels sont vos qualités sur le terrain ?

J’ai une bonne de qualité de passe, intelligent, athlétique, puissant et surtout polyvalent

Aimeriez-vous défendre un jour les couleurs de votre pays ?

Oui cela fait partie de mes rêves, défendre un jour les mes couleurs nationales. Chaque jour, je travaille pour atteindre cet objectif  et je sais que j’y arriverai.

 Vous avez un appel à lancer aux agents qui vous lisent à travers cette interview ?

Oui, j’aimerais leur dire que j’aimerais travailler avec un agent sérieux qui me permettra de franchir un cap au niveau de ma carrière. Je suis sérieux, travailleur et j’aimerais travailler avec quelqu’un qui partage les mêmes valeurs que moi. Voici mes contacts : Nandohjeannoel@gmail.com/ +97798 18 89 72 65

Un mot à l’endroit de BENINFOOTBALL ?

Je tiens à remercier BENINFOOTBALL et son réseau de sites partenaires sans oublier AFRIQUEFOOTBALL que je consulte énormément ici, avec une mention spéciale à Bienvenu Azoma.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *