Mercato : Casillas, ému jusqu’aux « l’âme » s’engage pour Porto.

Le Real vient de perdre une partie de son âme, son Saint vient de quitter l’autel merengue.

Digne des plus grands Telenovelas, le transfert de Casillas est enfin acté et confirmé par le Real. Il signe au FC Porto et après ses adieux au vestiaire, sa conférence de presse pleine d’émotions de ce jour marque la fin d’une époque.

Comme dans tout bon feuilleton qui se respecte, l’intrigue fut haletante et les rebondissements innombrables, seule différence Rodrigo n’est pas le héros désigné mais plutôt Casillas le merengue pure souche. Il demeure néanmoins un malaise après ce départ, l’interview des parents du joueur dans El Mundo le confirme. Maria et José Luis Casillas déclaraient :  » Avec Lorenzo Sanz et Calderon, Iker Casillas était bien traité, Florentino Perez ne l’a jamais aimé (…) il a une grande responsabilité dans le départ d’Iker, il lui a fait passer de mauvais moments. » Les parents du néo joueur du FC Porto vont plus loin « Quand il cherchait un nouveau club et que la Roma l’a contacté, je l’ai appelé et lui ai demandé ce qu’il faisait. Alors imaginez Porto. Cela ne m’aurait pas dérangé s’il avait rejoint le Barça parce que c’est l’un de ses rêves, eux au moins sont des gentlemen ». Casillas au Barça ? On l’imagine que peu. Après le cochon jeté à Figo (transféré du Barça au Real) lors d’un classico on se demande l’animal qui aurait été élu en ces temps de carême pour marquer la traîtrise de l’enfant prodigue merengue.

Emu jusqu’aux larmes devant la presse, San Iker n’a pourtant pas été aussi amer envers son club que ses géniteurs, il est néanmoins apparu seul sans aucun dirigeant du Real à ses côtés. Il explique son départ de Madrid :  » Je quitte le Real pour Porto pour deux raisons ; l’intérêt du club portugais mais aussi l’affection que j’ai reçu tout au long de ces derniers jours « , il continue en faisant ses adieux à son ancien club après les 25 ans de bons et loyaux services  » Le moment difficile est arrivé de faire mes adieux à cette institution qui m’a tout donné (…) Durant les 25 ans passé au club je me suis senti aimé et accompagné « . La légende merengue finit en larme :  » Merci, jamais je ne vous oublierai, je continuerai à crier Hala Madrid ! là où j’irai « ,  » Je ne vais pas dire au revoir mais plutôt à bientôt. Nous nous reverrons bientôt par ici, un jour  » conclut-il.

L’ayant immédiatement viré de son effectif sur son site internet et ne le suivant plus sur l’ensemble de ses réseaux sociaux on peut dire que le Real a déjà fait son deuil.

 

Que les merengue qui connaissent de bons experts des sciences occultes (marabouts) s’attèlent donc, un tirage Real – Porto en champions league et l’ » Hyper  » Casillas pourra enfin avoir son jubilé au Bernabeu.

Par Juste LAHAMI.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *