La collaboration Bénin – FIFA annonce de très bonnes nouvelles au football béninois

Le 10 janvier de cette même année 2019, Gianni Infantino accompagné d’une forte délégation de la FIFA était au Bénin dans le cadre d’un partenariat. A cette occasion, un mémorandum d’entente entre la FiFA et le Gouvernement de la République du Bénin avait été signé au profit du projet  »le football à l’école ». Presqu’un an après, un point des différentes démarches menées a été fait par les différentes parties impliquées dans l’accomplissent dudit projet ce mardi au ministère des sports du Bénin. A la sortie de cette réunion, les différents acteurs impliqués dans le processus se sont exprimés devant les hommes des médias.

« L’agence française est au Bénin et est présente sur de nombreux secteurs, l’éducation, l’agriculture, le développement urbain, la santé, et bientôt aussi, on l’espère sur le secteur du sport. En fait, pour ne rien vous cacher, l’Agence Française de Développement a signé avec la FIFA en Juin 2019, donc de cette année une convention de partenariat en présence du président de la République française et du président de la FIFA qui vise à promouvoir le développement du sport en Afrique et plus particulièrement sur deux axes, le développement du sport à l’école à travers le football et la promotion du football féminin, et le Bénin a été retenu parmi les 3 ou 4 pays pilotes de partenariat entre l’Agence Française de Développement que je représente ici et la FIFA. L’objet de cette visite était de voir comment on pouvait travailler ensemble pour concrétiser ce partenariat au Bénin » a déclaré Adrian Haye, le Directeur de l’Agence Française de Développement au Bénin pour expliquer la présence de sa structure à la séance.

En chef terre et avec l’assurance qu’on lui connait, le ministre Oswald Homeky est aussi revenu sur la substance de la réunion. « Ce qui a été dit, par rapport à la FIFA dans un premier temps, la FIFA nous accompagne en termes d’équipement, en termes de réfections des surfaces sportives, ce qui correspond à notre programme d’aménagement sommaire des sites pour mettre à disposition des infrastructures adéquate pour la pratique du sport pour nos lycées et collèges, que nous avons appelés les infrastructures de proximité au-delà du programme  des stades qui est déjà en cours sur financement du budget national. La bonne nouvelle, c’est que aujourd’hui, l’AFD qui travaille déjà avec le Bénin vient autour de la table en disant ‘nous nous engageons dans le programme et nous envisageons avec vous à terme la possibilité de contribuer au financement.’ Et puis il y a aussi la très très bonne nouvelle, c’est que la Fédération Française de Football s’implique techniquement » a déclaré  le patron des sports au Bénin.

A travers l’exécution de ces différents projets, on peut dire que les signaux sont au vert pour le développement du football béninois qui est sur une bonne dynamique depuis un bon moment. La Bénin est attendu à Zurich les jours à venir sur invitation du président de la FIFA pour la suite du projet. Étaient réunis à cette occasions le ministre en charge des sports au Bénin Oswald Homeky,  le représentant de la  Fédération Béninoise de Football Claude Paqui (SG FBF), une délégation de la FIFA conduite par Véron Mosengo-Omba, de l’AFD (Agence Française de Développement) avec à sa tête Adrian Haye et de la Fédération Française de Football conduite par Ludovic Debru.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *