Khaled Adénon, le symbole de la persévérance!

Du National à la Ligue 1 en passant par la suspension de la FIFA, Khaled Adénon est l’un des rares footballeurs ayant subit presque toutes les atrocités que peut offrir le football et ayant pu se relever. Passé par toutes les étapes avant de connaitre ce meilleur sort qu’il doit être en train de savourer avec grand plaisir, Khaled Adénon est sans risque de nous tromper, le symbole de la persévérance et du travail bien fait. Qui est Khaled Adénon, l’homme au destin si étrange?

Ses débuts …

Aujourd’hui pensionnaire de Amiens SC en Ligue 1 française de football, Abdoul Khaled Akiola Adénon, plus connu sous le nom de Khaled Adénon, est un footballeur béninois né le 28 Juillet 1985 et qui  qui évolue au poste de défenseur central qui a effectué ses débuts en Côte d’Ivoire en tant que milieu défensif . Polyvalent, il peut aussi jouer en tant que latéral. Formé à l’ASEC Mimosas d’Abidjan en Côte d’Ivoire, il s’est engagé chez les pros dès l’âge de 20 ans en 2005. Il effectue deux belles saisons sous les couleurs des Jaune et Noire auréolées de deux titres de champion de Côte d’Ivoire (2005 et 2006). Deux fantastiques saisons qui lui ouvrent la porte de la sélection nationale du Bénin. Chargé de prendre Kanouté lors de la rencontre décisive des éliminatoires de la CAN 2008, Khaled séduit plus d’un, dont les dirigeants du club français du Mans. Les dirigeants manseaux rentrent alors en contact avec le jeune béninois pour l’enrôler.

adénon expulsé

Le dur apprentissage du haut niveau…

En 2007, il va rejoindre Le Mans où évolue un autre compatriote en la personne de Stéphane Sessegnon. Au cours de cette saison, Khaled ne va pas réussir à convaincre le staff technique du MUC. D’abord laissé à la disposition de l’équipe CFA comme beaucoup de recrues avant d’intégrer l’équipe première. Sa saison 2008-2009 ne sera pas concluante. Barré par la concurrence au sein de l’effectif du Mans, il ne livrera que 5 matchs avec le club. Le MUC, peu séduit par la progression du joueur répond à ses demandes en lui permettant un prêt d’un an avec option d’achat au Sporting Club de Batia, en Ligue 2 le 3 juillet 2009.

Le retour en grâce…

Après s’être forgé en ligue 2, il revient au bercail. De retour au club au début de la saison 2010-2011, le béninois s’impose très rapidement en tant que titulaire et forme une charnière centrale très performante avec Grégory Cerdan. Le Mans rate la montée en Ligue 1 d’une manière concise. En fin de contrat à l’issue de cette saison, il a prolongé son contrat de deux saisons, soit jusqu’en 2013 avec le club et formera la charnière centrale avec Mamadou Doumbia, comme il y a quelques saisons quand ils évoluaient tous les deux à l’ASEC d’Abidjan.

Le coup dur…

Le 23 août 2012, coup dur pour le jeune Écureuil.  La commission de discipline de la FIFA a décidé de le suspendre, de tous matchs qu’ils soient nationaux ou internationaux pour une durée d’un an. Cette décision est motivée par « des voies de fait à l’égard de l’arbitre » lors du match Rwanda – Bénin disputé le 10 juin 2012. Un coup de massue qui stoppe la progression énorme faite pas le joueur de 27 ans.

Retour à la case de départ…

Loin d’atteindre le moral de Adénon, la décision de la FIFA a au contraire poussé le joueur au travail. Il purge sa suspension et décide de tout reprendre à zéro. Le 5 juillet 2014, il signe pour le Vendée Luçon Football, club de National. Adénon et son équipe jouent une saison surprenante et occupent une étonnante cinquième place à la fin de la saison. Pour son retour en compétition, il dispute 33 rencontres avec son club du Pays de La Loire pour un but marqué. C’est le début d’un retour en grâce et gagnant.

L’ascension…

Après cette belle saison 2014-2015, Khaled fera une ascension fulgurante. Il va signer en 2015 avec son actuel club Amiens SC toujours en National. Avec Amiens, Adénon souffre des débuts difficiles, mais finit très bien la saison et peut fêter la promotion en Ligue 2. En Picardie, Adénon réalise quatre buts pendant cette saison et se montre comme un élément importante de la montée. Une fois en Ligue 2, le béninois alors âgé de 31 ans ne fera qu’une seule saison avec son club. Ils assurent automatiquement la montée en Ligue 1 après seulement une saison. Toujours pensionnaire de Amiens SC, Khaled réalise une très belle saison en Ligue 1. 4 ème meilleure défense de la Ligue 1, il est en phase d’atteindre l’objectif de la saison qui est celui du maintien. Un objectif qu’il peuvent atteindre avec un point seulement.

Les Écureuils…

Aujourd’hui vrai patron de la défense de Écureuils du Bénin, Khaled Adénon y a fait ses débuts lors des éliminatoires de la CAN 2008 face au Togo, alors qu’il était encore pensionnaire du club ivoirien d’ASEC Mimosas. Adénon compte 50 capes avec les Écureuils pour deux buts marqués.

Palmarès…

Adénon a été double champion de la Côte d’Ivoire (2005 et 2006) et une fois vainqueur de la coupe Coupe Félix-Houphouët-Boigny en 2005. En France, avec Le Mans, il a été en 2014 Champion du Maine, puis vice-champion de la Ligue 2 en 2017 avec Amiens.

Entre apprentissage de haut niveau, suspension, et blessure, Khaled Adénon a toujours su garder la tête haute pour se sortir d’affaire avec honneur et dignité. Solide comme un roc et résistant comme un roseau, l’intrépide défenseur est le parfait symbole de la persévérance. Même dans le dur, il n’a jamais laissé place au doute. Comme le dit le catcheur John Cena  » Never give up ».

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *