Khaled ADENON: « J’attends la réponse de la FIFA »

                                                                                               

Pour un footballeur professionnel qui ne pratique pas son métier, le temps est long. Pour Khaled Adénon, qui a été suspendu par la Fifa, le temps est long, très long, interminable même. Depuis le 23 août, date à laquelle la Lfp a communiqué la suspension infligée au défenseur béninois du Mans Fc qui lui interdit de jouer dans n’importe quelle compétition y compris les matchs amicaux, il tourne en rond. « Je vais bien, lâche-t-il dans un premier temps quand on lui demande de ses nouvelles. Puis la langue se délie : « C’est difficile à vivre. Je fais avec ». Ses soucis remontent au 10 juin. Ce jour-là, à Kigali, les Écureuils du Bénin affrontent le Rwanda. « Il restait 5 ou 6 minutes de jeu. Nous menions 1-0. Je tente de récupérer un ballon, l’attaquant rwandais tombe et l’arbitre siffle penalty. Quelques minutes auparavant, il y avait eu une faute non sifflée. Je suis allé voir l’arbitre. Après il y a eu une embrouille et je me suis fait expulser ». L’histoire aurait pu s’arrêter là.

Être entendu par la Fifa

« Un jour, Geoffrey Hamelin est venu me voir alors que j’étais aux soins et il m’a appris ma suspension. Je me suis dit : « qu’est ce que j’ai fait ? » L’arbitre dans son rapport a affirmé que je lui avais donné un coup de poing au visage. Ce n’est pas le cas. Dès qu’il m’a expulsé, j’ai regagné le vestiaire ». À partir de là, tout se complique. Le scénario est à géométrie variable, suivant le côté où l’on se place. « L’arbitre était Éthiopien et nous sommes à la lutte avec l’Éthiopie pour une qualification à la Coupe d’Afrique 2013. Je pense qu’il y a un lien. » Difficile d’y voir clair. Parole contre parole. Il a fallu tout de même l’intervention de la police en fin de match… Pour qui ? Pourquoi ? La réalité des choses est que le joueur manceau, encore sous contrat jusqu’en juin 2013 avec Le Mans, a été suspendu 12 mois par la Fifa (Ndlr : En 2010, la Fifa avait déjà infligé un an de suspension au Congolais Trésor Mputu pour avoir agressé un arbitre lors d’un tournoi amical) et que la Fédération béninoise a feint d’ignorer les injonctions de la Fédération internationale. « La Fédé béninoise n’a pas répondu à un premier courrier puis à un deuxième ». Face au mutisme d’une Fédération en crise (!), cette dernière a tranché. Elle a eu la main lourde. A la hauteur des faits ? Khaled Adénon a fait appel. « J’attends la réponse de la Fifa. » Elle tarde à venir. Le défenseur manceau n’a qu’une envie : s’expliquer. « J’ai pris un avocat. Je voudrais au moins que la Fifa m’entende. J’ai une vidéo où l’on voit qu’il ne se passe rien, raconte-t-il. C’est dur à vivre. Malgré cela, je m’entraîne normalement. J’ai la chance que mes coéquipiers et le club me redonnent le sourire. »

Vers un licenciement ?

Adénon semble dépassé par les événements. Comme s’il vivait un cauchemar éveillé. « Ma Fédération s’en fout. Néanmoins, j’ai le soutien de Manuel Amoros, le sélectionneur, du ministre des Sports du Bénin et de mon compatriote Stéphane Sessègnon. » Il veut croire en une éclaircie. Face à cette situation, Le Mans Fc a décidé de jouer la carte de la solidarité. Pourra-t-il longtemps jouer ce rôle au bénéfice d’un joueur rémunéré qui ne joue pas ? Adénon en est bien conscient. Quand on lui parle de licenciement, il glisse : « c’est possible. »

De Le Mans, S.B (Coll)/Ouest France

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

5 commentaires sur “Khaled ADENON: « J’attends la réponse de la FIFA »”

  1. je demande pardon a moucharaf andjorin que l’affaire là soit clair,adenon mérite pas ça? sè toi qui peut le fait,sans oublié ministre des sports,ses suspension est trop pour le petit.on attend la réponse de la fifa?

  2. La chance de la Fifa, est que Adénon ne joue « que » au Mans et non dans un club plus médiatique de ligue 1. Tous les journalistes se serait jeté sur l’histoire et aurait toute suite compris l’engrenage étrange que subit cet affaire. La sanction aurait forcément était réduite.
    Il faudrait que le joueur se mobilise auprès des médias. Comme dit plus haut il est victime de la crise internet de son pays, et loin de sa situation au Mans.
    En tout cas ça fait longtemps qu’on attend des nouvelles. Continuez de nous tenir informés

  3. Voilà ce que vaut cette fédération dirigée par Anjorin! Un silence face aux courriers de la FIFA, a amené celle-ci à trancher avec cette lourde peine. A quoi sert elle cette fédération? Et depuis elle ne tente rien pour sortir le joueur de cette affaire!

    1. J’avais déjà publié un commentaire sur la page facebook de BF en disant que cette peine était en faite la somme de deux punitions.(sanction pour Adenon + sanction sur la crise sur le foot bnéninois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *