Jordan Adéoti: « On m’a demandé expressément de quitter le club »

Après trois passés du côté de l’AJ Auxerre, Jordan Adéoti ne verra pas son contrat qui arrive à terme le 30 juin prochain se renouveler. Non seulement il n’a reçu aucune proposition venant des dirigeants de l’AJA, le milieu de terrain est poussé vers la porte de sortie. Dans un entretien réalisé avec le site maligue2.fr, l’international béninois est revenu sur son passage à l’AJA.

« Un bilan mitigé, forcément. a t-il commencé par lancer. J’étais arrivé à Auxerre avec beaucoup d’ambitions collectives notamment. Je savais que je mettais les pieds chez un grand nom du foot français. Avec tous mes coéquipiers ces dernières années, on avait vraiment envie de remettre le club en Ligue 1. C’était le projet quand je suis arrivé, et on est loin d’avoir réussi, donc c’est une déception. Sur le plan individuel, j’ai connu des hauts et des bas. J’ai eu un peu de difficultés au démarrage, mais ensuite j’ai connu une très bonne période sous l’ère Pablo Correa. Ensuite, ça s’est détérioré avant le départ de Pablo, où j’ai commencé à moins jouer quand Cédric Daury a repris l’équipe. Puis l’été dernier, on m’a demandé expressément de quitter le club, donc c’est forcément une déception quand on passe en quelques semaines de capitaine à “on ne veut plus de vous”. C’est un choix que j’ai difficilement compris car ça ne venait pas du côté humain. J’ai toujours tout donné pour le club, je me suis toujours bien comporté. Sportivement, même si je suis conscient que j’aurais pu mieux faire, j’ai quand même répondu présent quand on a fait appel à moi. Justement, on m’a enlevé à un moment où je répondais présent. Ces 18 derniers mois m’ont un peu surpris mais ça fait partie des choses qui arrivent dans le football. Il faut les accepter et respecter les choix de nos dirigeants, ce sont eux qui décident et ils ont une vue plus globale de leur projet. Il faut l’accepter, mais je n’ai pas forcément compris car je pense que j’avais les qualités pour apporter une plus-value à l’équipe » , a livré Jordan Adéoti sur sa situation avant d’exprimer sa frustration.

« Je suis frustré car je pense qu’il y avait une belle chose à faire. Le coach Furlan est probablement le meilleur coach que j’aie connu dans ma carrière et j’aurais vraiment voulu apporter quelque chose à son équipe. J’adhérais pleinement à ses principes de jeu et à tout ce qu’il faisait, donc c’en est d’autant plus frustrant » a ajouté l’international béninois au site français.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *