Jodel Dossou : « L’idéal serait de repousser la CAN »

Pendant que certains grands championnats européens sont arrêtés pour cette saison en raison du Covid-19 , Jodel Dossou et ses coéquipiers du TSV Hartberg ont repris l’entraînement. L’idée est de terminer le championnat de l’élite autrichienne. Interrogé à propos par la rédaction de Radio France Internationale , le béninois livre ses impressions et aborde quelques sujets non moins intéressants.

Le championnat régulier est terminé en Autriche. Il ne reste qu’à jouer les plays offs entre les six premières équipes pour déterminer le champion et les places qualificatives pour les compétitions européennes. Classée sixième et donc en lice, l’interationnal béninois Jodel Dossou et ses coéquipiers s’y préparent activement avec une toute nouvelle méthode de travail et presque sans travail tactique. « Concrètement, nous nous entraînons en petits groupes de six et arrivons à des heures différentes. Le groupe A commence à 9h40 et le suivant vient 20 minutes plus tard pour éviter que nous nous croisions. Il y a donc six groupes de quatre joueurs répartis sur des ateliers différents. Nous faisons ces exercices à tour de rôle et nous terminons par un petit jeu dans un espace réduit. » a dit le TGV national.

Jodel heureux et inquiet pour certains.

Après un mois de confinement, Jojo a pris du plaisir au côté de sa famille mais est heureux de retrouver le terrain. Le béninois pense dans un coin de sa tête à l’avenir de certains de ses coéquipiers. Pour ça il s’empresse que les autorités donnent l’aval pour le démarrage de la compétition afin que les joueurs en fin de contrat s’illustrent. « J’espère le plus vite possible car il y a des joueurs dont les contrats arrivent à expiration en juin. Moi, ce n’est pas le cas, il me reste un an, mais nous sommes tous dans l’attente. » a t’il répondu face à l’interrogation sur le début de la compétition.

Jodel favorable au report de la CAN.

Jodel Dossou a repris les entraînements en Autriche. Depuis sa base autrichienne, Il préconise que la CAN Cameroun 2021 soit reporté. Il se base dans un premier temps sur la priorité que reste le recouvrement de la santé pour tous. Ensuite il s’appuie sur les exigences des calendriers des éliminatoires de la CAN et du mondial avant de conclure : « L’idéal serait de repousser la CAN pour nous permettre de mieux nous préparer, car c’est difficile de s’entraîner dans ces conditions. Il va falloir encore du temps pour que tout le monde revienne à son meilleur niveau physiquement. »

Loïc Evans MIDJO

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *