Ghislain Debouto : « J’essaie de m’imposer et d’améliorer mes stats »

Au pays de Nelson Mandela, la National First Division, équivalent de la deuxième division, abrite des joueurs béninois, qui marquent de leur empreintes cette ligue. Outre Christophe Aifimi de Black Léopards (8è/16), Kabirou Koutché de Witbank Spurs (7è/16), l’on retrouve Ghislain Debouto (22ans) qui est dans le même club que le précédent cité. L’ancien sociétaire du club de l’Université Nationale du Bénin ( UNB) se relance de l’autre côté de l’Afrique du Sud. Blessé juste avant la 8è journée de championnat, il vient de rejoindre le groupe ( 5 matches ratés) pour aborder la 13è journée qui aura lieu le samedi prochain contre Jomos Cosmos. Approché par votre site Beninfootball, le jeune attaquant né à Akpamé au Bénin, s’est exprimé sur le choix de Witbank Spurs comme club, son objectif, ses difficultés et son envie de rebondir en sélection nationale.

Rappelez nous brièvement votre parcours avant de rejoindre Witbank Spurs ?

« J’ai fait pas mal de centres de formations.Au Bénin j’ai fait Bénin foot et Dimension foot. Au Cameroun j’ai fait le centre de formation Njalla Quan Sports Academy (NQSA).Comme club j’ai joué avec l’UNB. C’est le club qui a fait de moi ce que je suis. J’ai beaucoup appris de part le championnat et les nombreuses compétitions organisées par le COUS. »

Pourquoi le choix de Witbank Spurs ?

« J’avais d’autres opportunités mais le club de Witbank était plus convaincant et avait vraiment montrer de l’intérêt à mon égard. J’ai donc saisi ma chance et je me suis lancé. »

Comment se sont passées l’acclimatation et l’intégration ?

« L’acclimatation , l’adaptation, et surtout l’intégration ont été moins difficiles parce-qu’il y avait un autre compatriote dans le club qui a impressionné tout le monde de part son jeu. J’ai été bien accueilli et bien traité ce qui a facilité les choses. »

Quelles ont été les difficultés au début ?

« Au début, entre autre difficultés rencontrées ici c’est le climat. Le climat m’a un peu secoué. Le professionnalisme exige beaucoup. J’ai donc peiné sur pas mal de choses au début mais tout est rentré dans l’ordre. »

La blessure a t- elle été un coup de massue ?

« Oui ça a été un coup dur pour moi. C’est arrivé à un très mauvais moment. J’étais sur une très bonne lancée et c’est ma première saison donc il fallait me battre pour avoir une place de titulaire car la concurrence est de taille ici. Mais je suis de retour et je remercie Dieu. Je me battrai encore et encore. »

Ton objectif ?

« Mon objectif est d’arriver au très haut niveau. J’ai pas mal de chemin à faire. Je sais que ce serait pas facile mais avec le soutien de ma famille , je suis sûr d’y arriver par la grâce de Dieu. »

La sélection nationale, tu y songes encore ?

« Naturellement que oui. J’y ai goûtée une fois et je compte récidiver. J’essaye de m’imposer, d’améliorer mes stats et après le reste viendra tout seul. »

Mot de fin

« Je dis un grand merci à l’endroit de mes anciens coéquipiers de L’UNB qui ne cessent de me soutenir, particulièrement mon coach Patrice BANERMAN  »AZE » que je salue également sans oublier tous les responsables de l’UAC. Le meilleur reste à venir »

Ghislain Debouto a joué pour le moment 7 matches / 12 dont 4 en tant que titulaires, avec une passe décisive et un but.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire