Étranger : Les meilleurs Écureuils de la saison 2018-2019 ! 

La fin de saison est le moment opportun pour faire un bilan complet des prestations de nos internationaux tout au long de l’exercice achevé. Certains ont été très brillant et d’autres l’ont été moins, Béninfootball.com vous présente un tour d’horizon de leur saison.
Les plus méritants

Il s’agit des internationaux ayant le plus influé sur le résultat final de leur équipe tout en ayant gardé une certaine régularité tout au long de la saison.
Stéphane Sessegnon, l’exemple !


A l’issu de la saison 2017-2018, Gençlerbirligi SK est relégué à l’étage inférieur en Turquie, mais le capitaine Sessegnon ne quitte pas le navire et même à faire monter immédiatement le club d’Ankara. Au terme d’une saison aboutie qui l’aura vu disputer 30 matchs, marquer 4 buts et délivrer 4 passes décisives, Sessegnon peut aller à la CAN avec le sentiment du devoir accompli.

Mickaël Poté, comme le bon vin !

Malgré l’année de plus pris, Poté s’est affirmé cette saison comme l’un de nos meilleurs représentants sur les pelouses étrangères. Il aura porté à bout de bras Adana Demirspor jusqu’aux portes de la première division turque ayant échoué en demie finale des play offs. Pour son deuxième passage au club, il finit deuxième au classement des buteurs avec 16 buts et deux passes décisives en 34 matchs. Poté c’est comme le bon vin : plus il est bon mieux il est.
Sartunin Allagbe, le mur de Niort ! 

Sans aucun doute, il est le meilleur de nos internationaux. Titulaire de bout en bout dans les cages du Chamois Niortais, Allagbé est celui qui a le plus progressé ayant gardé ses cages inviolées 13 fois en 38 matchs. Gardien de but complet, il a été désigné meilleur chamois de l’année et a été nominé pour être dans l’équipe type de la Domino Ligue 2. Après cinq saisons passées à Niort, il serait peut-être temps d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs surtout que les courtisans ne manquent pas. Sa saison individuelle est une réussite totale. Mais est-elle suffisante pour prendre la place de Farnolle ?

Fabien Farnolle, sur sa lancée ! 

Même s’il n’a pas des chiffres aussi élogieux que son coéquipier, Farnolle n’est pas étranger à la très bonne saison du Yeni Malatyaspor (5ème de la première division turque). Il aura réalisé 8 cleans sheet en 27 matchs disputés notamment avec de très belles prestations. Solide !
Olivier Verdon, le roc sochalien ! 



Même si son équipe a connu une saison galère, le natif de Clamart a su parfaitement tiré son épingle du jeu. Il aura été un guide pour les lionceaux tout au long des 28 matchs disputés en Domino Ligue 2 et laisse le FC Sochaux Montbéliard dans l’antichambre du foot français comme il l’avait promis. A 23 ans, il peut partir pour Alaves le cœur léger.
Cébio Soukou, l’inconnu du bataillon ! 

Il est le dernier de cette liste à avoir rejoint récemment la sélection nationale. Avant de nous montrer ses qualités, il faisait déjà mal sur les pelouses de la troisième division allemande. Ayant rejoint Hansa Rostock en début de saison, on doute qu’il y fasse long feu au vu de ses prestations. En effet, Soukou est auteur de 11 buts en 34 matchs (7 passes décisives).
Nous pouvons aussi citer dans cette liste des joueurs tels que Jodel Dossou, Désiré Azankpo qui se sont aussi distingués avec leur différent club.
Monge BANKOLE

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *