Emmanuel Imorou déteste Sergio Ramos

L’international béninois Emmanuel Imorou évoluant à Evian Thonon a accordé une interview exclusive au site Le Berry. Dans cet entretien, il a parlé de sa carrière, ses idoles et également des joueurs qu’il n’apprécie pas assez.

Emmanuel Imorou, ancien joueur du Stade Malherbe de Caen a enfin lâché le nom de son véritable idole dans le football. Même s’il a une admiration pour deux joueurs, l’un l’inspire plus que l’autre.

« Zidane. C’est lui qui m’a fait rêver quand j’étais petit tout simplement. Et, dans une moindre mesure mais il est quand même au-dessus des autres, Thierry Henry. De par son comportement, de par son attitude sur le terrain et en-dehors, lors des interviews notamment, il avait son côté un peu hautain. Pour le coup, ils ont vraiment deux personnalités différentes, deux styles de jeu très différents, mais ce sont vraiment ces deux-là qui m’ont fait kiffer quand j’étais petit. » a t-il déclaré.

 

En poursuivant, l’ex latéral gauche de Clermont a également parlé de sa vision de jeu. Par la même occasion, il a également parlé du joueur qu’il apprécie le moins.

« Ce que j’aime chez un footballeur, c’est le jeu. Pour donner un exemple, un joueur que je déteste mais que beaucoup de joueurs aiment, c’est Sergio Ramos. C’est vraiment le type de joueur que je ne peux pas aimer. Ok, c’est un très bon défenseur, il est méchant, etc. Mais ce n’est pas l’aspect que j’aime du foot. Dans ma vision idéaliste du foot, c’est vraiment propre quand un mec défend. C’est vrai que le foot est un sport de contact, mais pour moi le foot c’est vraiment récupérer le ballon par son placement, éliminer sans chercher le vice en cherchant à faire mal, à pousser, etc. Je suis défenseur, je cherche à avoir du vice pour embêter mon adversaire, mais ce que je recherche chez un joueur que j’aime c’est le côté foot, le côté ballon, l’esthétisme, la technique et même dans la défense, la propreté. C’est ça qui me fait kiffer. » a t-il conclu.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *