Elim CAN 2021: À quoi s’attendre de la liste de Michel Dussuyer ?

Le Bénin affronte en double confrontation le Lesotho dans le cadre des 3è et 4è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Le sélectionneur national Michel Dussuyer devrait rendre public les prochains jours, les joueurs sélectionnés pour cette échéance. Cette liste, souvent composée des habitués de la sélection pourrait connaître quelques modifications. À quoi s’attendre de la liste de Michel Dussuyer ?

Actuel 2è du Groupe L avec 3 points, le Bénin pourrait prendre une option sérieuse pour la qualification en cas de double victoires dans cette double confrontation. Et pour y arriver, le technicien français doit faire appel aux joueurs les plus en forme du moment.

Stéphane Sessegnon et les cadres seront présents !

Sauf cas de blessure de dernière minute, Stéphane Sessegnon devrait être présent face au Lesotho. Au capitaine s’ajoutent plusieurs joueurs comme Mickaël Poté, Fabien Farnolle, Jodel Dossou, Sessi d’Almeida, Jodel Dossou Olivier Verdon, Jordan Adeoti, Steve Mounié ou encore Cebio Soukou. Mais d’autres joueurs pourraient faire leurs retours.

Enfin un retour de Rudy Gestede ?

L’attaquant de Middlesbrough a quitté sa retraite internationale pour reprendre du service. Convoqué au lendemain de la CAN 2019 en amical face à la Côte d’Ivoire, une vilaine blessure à l’entraînement a fait répartir l’ancien Messin. Alors que son grand retour devrait s’opérer face au Nigéria à la première journée des éliminatoires de la CAN 2021, une blessure au tendon l’en a empêché. Cette fois sera sans doute la bonne. Avec 18 matchs joués pour deux buts en championnat cette saison, il jouit d’une parfaite forme. De quoi faire son grand retour.

Djiman Koukou et Jacques Bessan Blacklistés ?

L’ère II de Michel Dussuyer avec le Bénin n’est pas favorable pour le milieu défensif béninois Djiman Koukou. Non convoqué à plusieurs reprises parcequ’il était sans club, l’ancien niortais évolue depuis peu avec le Red Star. Il a joué 15 matchs déjà cette saison. De quoi convaincre Michel Dussuyer ?

Qu’en est-il de Jacques Bessan ?

Régulier jusqu’aux éliminatoires de la CAN 2019, Jacques Bessan a été écarté pour la compétition au pays des Pharaons. Pour les deux premières journées de la course pour le Cameroun, le Corbeau de Lubumbashi n’a pas été sélectionné. Et même en club, il n’a connu la moindre apparition cette saison en République Démocratique du Congo. Aucune chance pour lui d’avoir les faveurs de l’ancien gardien de but de l’AS Cannes.

Melvyn Doremus, Maël Sedagondji et consorts…

Melvyn Doremus évoluant à Bobigny en France bénéficie de la confiance du sélectionneur. Présent face au Nigéria et à la Sierra Leone, il pourrait rempiler. Déjà, il est garni d’un but en 19 matchs en amateur en France cette saison. Maël Sedagondji de la réserve de Dijon a montré une fébrilité ou du moins son talent est encore à polir. Les chances de convocation ne sont pas très fortes mais il reste sélectionnable. Youssouf Assogba, le petit costaud de la réserve amiénoise est le dépanneur du couloir droit des Écureuils. Il doit pouvoir revenir en sélection.

David Kiki, Emmanuel Imorou ou les deux ?

Les deux latéraux gauches béninois ne sont pas en confiance. Michel Dussuyer a montré qu’il collabore plus avec les professionnels. Emmanuel Imorou, outre toute l’expérience qu’on lui connaît cogne le cuir rond en amateur à Evian Thonon en France. Une situation qui le rabaisse mais Dussuyer ne pourra pas s’en passer. David Kiki quant à lui est relégué au troisième banc de Brest ; club de Ligue 1 française. Sa situation précaire le rend non sélectionnable. Mais qui pour doubler « Manu» Imorou ? À défaut du mieux, le natif d’Akpro-Misserete devra se mettre aussi à table.

Et Moïse Adilehou, on en parle ?

Le colosse défenseur central béninois, buteur à la dernière CAN en Égypte, est resté longtemps sans club. Au dernier mercato d’hiver, le natif de Colombes s’est casé en Turquie avec Boluspor ; club qui racle les profondeurs abyssales du championnat de deuxième division turc. Écarté pour sa situation hilarante, il est à nouveau sélectionnable. Mais Cédric Hountondji et Olivier Verdon assurent malgré son absence. Trop de viandes ne gâtent pas la sauce dit-on.

Comme à l’accoutumée, Michel Dussuyer sera confronté à un problème de riche. Plusieurs joueurs sont sélectionnables et il aura le pouvoir discrétionnaire de faire son choix. Outre les expatriés, certains joueurs locaux frappent à l’œil et pourrait avoir une chance. Pour rappel, le Bénin reçoit dans son antre du Charles de Gaulle de Porto-Novo, le Lesotho le 27 mars prochain.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *