Elim Can 2019: Des forfaits, Tchomogo devant un puzzle !

 

A moins d’un mois de la première journée des éliminatoires, le technicien béninois Oumar Tchomogo devrait travailler sans certains éléments qui sont pour la plupart blessés. Déjà forfait lors de l’amical face à la Mauritanie, Djigla, Babatounde, d’Almeida et Gounongbé ne seront toujours pas de la partie. A cette liste s’ajoute Fabien Farnolle. A ses blessés s’ajoute le départ de l’ex international béninois Rudy Gestede qui a déposé le tablier quelques mois en arrière.

Qui pour pallier ces absences?

Hariston Hessou

Déjà pré sélectionné avec le Bénin, le jeune joueur de 23 ans évoluant à Ethiopia Coffee en première division éthiopienne, serait indéniablement la doublure de Fabien Farnolle vu son talent et sa statistique en club cette saison.

Fortuné Oré
Pépite du football béninois, le jeune milieu défensif béninois de 19 ans évoluant à l’US Goéland en France a déjà dépanné cette équipe 8 fois de suite sous les ordres de Manuel Amoros. Il peut faire parler son talent et combler le vide des absences Babatounde-d’Almeida même si l’arrêt du championnat béninois a eu quelques répercussions sur lui. Déjà cette fin de saison, il passe son premier essai avec Lorient Fc.

Mohamed Aoudou
Lui qu’on présente plus, le « buteur héros » ne rentre plus dans les plans de Tchomogo. Mais vu l’envergure de ce match , Tchomogo devrait voir le bon côté et lui donner sa chance. Il va surtout avoir pour mission de substituer à Rudy Gestede.

Kabirou Koutché

Jeune joueur béninois évoluant en Afrique du sud à Witbank Spurs en National First Division; deuxième division sud-africaine, il pourrait déversé son talent dans les couloirs en l’absence de David Djigla.

Daniel Didavi

Le Germanie béninois à dit « Non » à Manuel Amoros parce qu’il était sélectionnable avec l’Allemagne. Depuis l’eau à coulé sous les ponts. C’est peut être le moment plus que jamais pour le technicien béninois de mettre les petits plats dans les grands plats pour faire venir le gaucher de Wolfsburg . Il pourrait indubitablement être un outsider et assurer pleinement le rôle d’un certain Frédéric Gounongbé
Vu l’envergure de ce match, il serait nécessaire de renforcer le milieu et l’attaque béninoise. Vu que la défense est déjà solide, Tchomogo peut toujours réitérer sa confiance à Moise Adilehou, Olivier Verdon et Cédric Hountondji.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *