Elim CAN 2019 : Ce qui différencie le Bénin du Togo!

Le mois de Septembre prochain connaitra la reprise des éliminatoires de la CAN 2019. Après une bonne entame avec une courte, mais précieuse victoire sur les Scorpions de la Gambie, les Écureuils auront la lourde mission d’aller défier les Éperviers dans leur antre de Kégué à Lomé. Les récents classements FIFA donne le Bénin favori. Mais qu’est différencie les deux sélections vraiment?

Logé dans la poule en compagnie de du Togo, de la Gambie et de l’Algérie, le Bénin aura un déplacement périlleux à faire lors de la prochaine journée des éliminatoires de la CAN Total Cameroun 2019 en terre togolaise. Selon le dernier classement FIFA, le Bénin est favori car le Togo végète dans les profondeurs du classement avec une piteuse 129 ème place contrairement au Bénin, qui malgré sa dégringolade reste encore parmi les 100 meilleures nations de football avec une 90 ème place. Un écart qui peut laisser croire à un miracle au Togo. Que le Bénin se détrompe s’il pense pouvoir faire aussi facilement un hold-up parfait au pays de Faure. Contrairement au Bénin, le Togo a pris conscience de ses carences et est en train de les corriger. La preuve est que le Togo était en amical lors des dernières journées FIFA, et le Bénin? Rien. Il n’a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Ce classement FIFA ne reflète en rien la réalité du terrain. Le Togo a un entraineur qui connait déjà son effectif. Et le Bénin? Depuis la fin du contrat de Oumar Tchomogo en Décembre 2017, la sélection nationale est restée orpheline et sans guide. Qu’est ce qui est fait pour mieux préparer les Écureuils aux prochaines échéances qui commencent par le Togo? Certains internationaux s’indignent même contre cette situation qui n’honore guère le football au 229. Le Bénin s’apprête à envoyer à  »l’abattoir » une nouvelle fois sa sélection nationale avec l’improvisation qu’on lui connait. Les dirigeants actuels du football béninois ont-ils imaginé ce scénario, celui de voir tout le monde refusé de porter le maillot de la sélection nationale dans ce désordre? Ils devraient y réfléchir, parce que les signaux sont à l’orange et peuvent virer au rouge à tout moment. Ça murmure dans le rang de joueurs, murmure sérieusement. Vivement que le pire n’arrive.

Au moment où le Togo prend les taureaux par les cornes pour rebondir face au Bénin lors de la prochaine journée des éliminatoires de la CAN 2019, le Bénin dort sur ses lauriers en attendant la manne tombée du ciel. Le football, c’est comme la terre, il ne ment pas. La médiocrité dans laquelle végète le Bénin et qui lui réussit jusque là finira par le lâcher un de ses jours. Le Togo a conscience des ses tares et pense à les corriger tandis que le Bénin fait semblant d’ignorer les siens. Luis Fernandez a dit:  » Le succès ne s’imite pas, il se crée ». Jusque là, le Bénin imite le succès.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *