Découverte : Olympe Gantin, le colosse défenseur d’Énergie FC. 

Formant un duo solide avec Rodrigue Gbetopahoun dans l’axe de la défense d’Energie FC, Olympe Gantin a  été l’un des footballeurs ayant non seulement animé le défunt championnat béninois,  mais ayant aussi confirmé tout le bien qu’on pense de son talent. Immense dans les airs,  il a su associer sa fougue de la jeunesse à l’expérience de son compaire en défense pour tirer les électriciens de bon nombre d’affaires. Qui est donc Olympe Gantin ? Dans l’épisode numéro 7 de votre rubrique hebdomadaire « À la découverte d’un joueur local » nous ferons un zoom sur lui. 

Père – fils, un duo gagnant ! 

Pour réussir, votre désir de réussite doit être supérieur à votre peur de l’échec », telle est l’une des inspirantes citations de Bill Costy. Cette assertion trouve tout son sens dans le parcours footballistique de Olympe K. Gantin. Né le 28 Août 1992 à Covè, il est un défenseur central de métier évoluant actuellement avec le club vice champion du Bénin, Énergie FC. Drainé vers le sport roi par sa détermination et sa passion à devenir un éminent joueur dans l’avenir, il a incessamment bénéficié  de l’appui de son père. Une astucieuse complicité entre ces deux a joué un grand rôle pour des prises importantes de décisions. En effet, répétant sans cesse à son géniteur qu’il rêvait devenir footballeur, le jeune Olympe a vu son aspiration devenir réalité. Informé d’un test de détection à Cotonou (ils étaient à Kétou),  son père lui a faite la proposition d’y participer. Ce que le jeune garçon âgé, à cette époque de 09 ans, n’a pas décliné. C’était une détection organisée par le centre de formation Njalla Quan Sport Academy (NQSA) basé au Cameroun. À 12 ans, Olympe porta pour une première fois une paire de crampons pour démontrer ce dont il était capable lors de ladite sélection. Il passa avec succès cette épreuve et dans la foulée effectua un voyage sur le pays de Samuel Eto’o afin d’intégrer le centre. C’est le début d’une belle aventure.

Primauté à la formation ! 

Olympe fit une formation de deux années au NQSA du Cameroun. Il a joué les catégories d’âge notamment U-12 et U-13. Après s’être imprégné de l’abécédaire du foot pendant environ 24 mois, il rentre au bercail en 2007. Cherchant toujours à progresser dans la formation et la préparation au professionnalisme, il devient pensionnaire de Bénin Foot Académie  le centre de formation du camerounais Roger Enama, actuel coach d’UPIB – OMN. Il y fit aussi deux ans, faisant ses classes dans les catégories d’âges U-14, U-15 et aussi U-16. La fin de sa deuxième année de formation, fut marquée par une sorte de stage dans l’Académie Génération Foot du Sénégal. Dans le club fondé en 2000 par Mady Touré, il a participé au championnat de troisième division (Nationale). Par ailleurs, il a eu la chance de rencontrer le talentueux attaquant des Reds de Liverpool Sadio Mané.  L’opportunité lui a été donnée de côtoyer d’autres béninois notamment Désiré Sègbè Azankpo, Gandaho Edward et bien d’autres. Sa convocation en équipe nationale junior en 2010 par Eustache D’Almeida, coupe court à son séjour dans le pays de Macky Sall. Il revient au Bénin. 

Son baptême de feu en élite béninoise.


Après un long moment dans les rouages de la formation, il est enrôlé par l’un des mythiques clubs du Bénin, les Mambas Noirs. Suite à sa belle prestation lors des éliminatoires de la CAN U-20 en 2010, les dirigeants du club l’ont déniché. Sa première en élite a été reluisante. Il a par la suite obtenu une offre pour rejoindre le célèbre club Sud Africain de Kaizer Chiefs Football Club (2011-2012).



Kaizer Chiefs lui offre son hospitalité ! 


En Afrique du Sud, il a joué avec les U-20 de  Kaizer Chiefs, club basé à Soweto (Johannesburg). Mais malheureusement, pour des raisons extra – sportifs, il n’a pas pu signer un contrat professionnel avec ledit club alors que tout allait très bien avec le club. Il revient donc à ses racines et s’engage avec les pétroliers du Mogas 90. Il y passa trois bonnes saisons (2012-2015) avant de connaître une autre traversée. Cette fois ci destination, Niger.
Direction le Sahel ! 

De 2015 – 2016, le club des Douaniers du Niger s’offre les services de l’international béninois. Il a eu la chance de goûter pour une première fois à la ligue africaine des champions( aux préliminaires). « Avec l’AS Douanes du Niger, j’ai joué contre le Wydad Athletic Club de Casablanca. C’était l’occasion pour moi de découvrir leur logistique de travail. Ils avaient un très bon centre d’entraînement. Déjà en Afrique du Sud, c’était pareil. Je voyais les enfants accompagnés de leurs parents. Les joueurs du WAC viennent s’entraîner et repartent tous, dans leurs véhicules. C’était un très grand niveau de professionnalisme. »  nous a t-il confié. 

Retour au bercail et bis repetita avec Énergie FC ! 

Après son expérience sur la terre de Seyni Kountché, il revient au Bénin et signe en faveur des électriciens d’Énergie FC. En 2017- 2018, ils deviennent vices champions et participent aux préliminaires de la Coupe de la Confédération. Hafia FC de la Guinée et Eyimba FC du Nigeria se sont respectivement dressés sur leur chemin. Tombeur au 1er tour du club 15 fois champion de Guinée (triple champion d’Afrique, ndlr), Énergie a calé ensuite au tour suivant devant Eyimba d’Aba. Ce fut néanmoins un beau souvenir pour le grand défenseur polyvalent des rouges et blancs. Il a comptabilisé la saison écoulée, 32 matches toutes les compétitions confondues(championnats, matches amicaux, Coupe CAF) avec 7 cartons jaunes et aucun rouge. Une seule fois buteur en championnat contre Béké FC, il a été l’un des éléments les plus employés par son entraîneur Stanislas Akélé.

Un palmarès qui sidère ! 

À 26 ans, son palmarès mérite un tant soit peu admiration. Deux fois vice champion respectivement à l’AS Douanes (2015-2016) et à Énergie FC (2016-2018), il a obtenu certaines distinctions personnelles. Il a terminé meilleur défenseur du championnat de première division en 2014 avec Mogas 90. Chez les U-20, il compte sept sélections notamment les matches aller – retour contre le Burkina Faso et le Ghana comptant pour  éliminatoires de la CAN U-20 Lybie 2011 ( finalement jouée en Afrique du Sud). 

Ses potentialités

Avec des  mensurations impressionnantes (1m95; 82kg), Olympe Gantin a de très grandes qualités. Fort dans le domaine aérien, il est doté d’un sang froid et d’une  maîtrise défensive. Avec ses lourdes frappes, il peut parfois se muer en buteur. Sa polyvalence lui permet aussi de jouer au poste de milieu défensif. Sa détermination d’aller toujours de l’avant et  sa hargne de vaincre sont aussi des atouts qui forgent sa personnalité. Rugueux, sérieux et appliqué, il est intraitable quand il est dans de très bons jours. Il est agressif, relance bien et possède un bon jeu de tête.

 
Une légende africaine comme source de motivation! 


Leader né et guerrier confirmé cette légende africaine fut un défenseur incontournable à son poste. Il s’agit de  Rigobert Song Bahanag ancien capitaine emblématique des Lions Indomptables du Cameroun. Ce dernier est le joueur préféré de l’Ecureuil.  « Mon joueur préféré c’est Rigobert Song. Quand il jouait il était rassurant. J’aimais son caractère de gagnant. Il est toujours  déterminé et ne blague pas quand il est sur un terrain de football. On peut lire la peur dans le visage de tout les attaquants qui étaient ses adversaires. De plus c’est un vrai leader. J’ai eu la chance de le rencontrer également au Cameroun. »

Une passion pour les animaux  ! 

Hors des pelouses, Olympe travaille avec son grand frère dans  l’entreprise de BTP de celui ci.  De plus, il aime écouter la musique, suivre des films et voyager. Avec son amour pour les animaux, il passe souvent les week-ends dans la ferme de son père. 
Pour finir, voici une des vidéos des actions de Olympe Gantin.

C’est donc l’essentiel à retenir du numéro de cette semaine. À très bientôt pour découvrir un autre joueur local béninois. 


Gaël HESSOU

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *