Ces internationaux béninois qui pourraient animer le mercato hivernal !

Après une très belle Coupe d’Afrique des Nations ( historique quarts de finalistes ), on s’attendait à ce que tous les principaux joueurs des Écureuils soient sollicités tels des petits pains. Le constat à l’arrivée est totalement opposé aux espérances. Outre Sessi d’Almeida (Valenciennes), Olivier Verdon (KAS Eupen) ou encore Cebio Soukou (Arminia Bielefeld), la plupart de l’effectif reste encore dans un avenir incertain. À quelques jours de l’ouverture du mercato d’hiver, Bénin Football fait une analyse de ces joueurs qui animeront le prochain mercato.

Manque de temps de jeu, désaccord avec le coach, ou envie de départ, diverses sont les raisons qui orienteront certains joueurs de la sélection vers des départs au mois de Janvier.

David Kiki

En concurrence avec Emmanuel Imorou sur le côté gauche de la défense Béninoise, Kiki a toujours su répondre présent à l’appel de son sélectionneur. Déjà en manque de temps de jeu la saison dernière, il avait dû signé en prêt au Red Star pour glaner du temps de jeu en marge de la coupe d’Afrique des Nations. Cette saison, malgré la montée du club en Ligue 1, l’ancien joueur de Niort ne compte aucune titularisation jusque là avec les Brestois. Nul doute que Kiki n’entre plus dans les petits papiers de son coach, et hormis un départ, on voit mal comment la situation pourrait se décanter en sa faveur.

Steve Mounié

Attaquant de pointe incontesté de Michel Dussuyer, Steve Mounié doit prendre une décision. Celui qui a délivré tout un peuple pour conduire le Bénin à la CAN, vit une saison compliquée en Championship (2ème division anglaise). Alors qu’il clamait haut et fort vouloir rester pour ramener Huddersfield au sommet, l’ancien Montpelliérain et son club végètent dans les profondeurs du classement (21ème sur 24 clubs). Pire, avec 110 minutes seulement depuis le début de saison et aucune titularisation, il n’est clairement pas le premier choix offensif de son manager. Si toutes ces raisons tendent à pousser l’attaquant de 25 ans vers la sortie, l’incroyable amour que lui portent les supporters semblent le convaincre d’envisager rester. Aussi, le nouveau coach Cowley ne cesse t’il de multiplier les appels de pied à son poulain, lui promettant plus de temps de jeu et une meilleure utilisation de tout son potentiel. Partira ou Partira pas? Une chose est sûre Mounié sera l’un des acteurs majeurs du prochain mercato, lui qui dispose de plusieurs offres en Turquie, en France ou encore en Angleterre.

Khaled Adénon

Véritable patron de la défense Béninoise et leader du vestiaire, Khaled Adénon de par son expérience est un élément clé pour Michel Dussuyer. Blessé quelques semaines après la coupe d’Afrique des Nations, l’ancien Amienois s’est vu résilié à l’amiable son contrat avec Al Wehda, club d’Arabie saoudite. À 34 ans, il se met donc à la recherche d’un nouveau club. Compliqué vu l’âge du joueur, mais son expérience et sa sérénité parlent pour lui. Passé par Le Mans, l’Asec Mimosas ou encore le SC Bastia, Adénon ne manquera sûrement pas de prétendants pour ses dernières années au haut niveau. À lui de faire le meilleur choix pour lui même et pour continuer à être performant en équipe nationale.

Seidou Barazé

Il s’agit de l’une des absences les plus notoires depuis la CAN. Titulaire en puissance du côté droit de la défense Béninoise, Barazé a disparu progressivement des radars au point de se voir désormais dépassé par Youssouf Assogba. Titulaire à 25 reprises la saison dernière pour 2193 minutes disputées , Barazé traverse le désert cette saison. D’abord miné par les blessures, et ensuite ayant perdu de sa superbe, il se retrouve avec 0 titularisation à l’heure actuelle mais également un vrai dilemme concernant la destination à choisir pour se relancer. Une chose est sûre, il est urgent pour Barazé de retrouver du temps de jeu pour espérer continuer à aspirer à un rôle de latéral droit en Sélection.

Moise Adilehou

On se rappelle tous de son but face au Maroc en huitièmes de finale. Depuis lors, l’ancien pensionnaire de l’APO Levadiakos en Grèce est sans contrat. Le défenseur central de métier, pouvant dépanner à droite est toujours à la recherche d’un club. Si il n’écarte aucune destination, il affiche clairement sa préférence pour la ligue 1 française comme il l’exprimait en mars dernier : « J’ai les qualités pour la ligue 1 ». Courtisé en été par Guingamp ou encore Amiens sans suite, Moise sait sûrement ce qu’il veut. Et ce ne serait pas surprenant de le voir en janvier signer pour le club qui coincidera avec ses ambitions à court et à long terme.

Voilà pour les principaux joueurs qui risquent d’animer le prochain mercato d’hiver. On est pas à l’abri de surprises pour les autres internationaux. Néanmoins, l’idéal est que tous puissent avoir du temps de jeu pour créer dans la tête de Michel Dussuyer un véritable casse-tête dans le choix de ses guerriers pour les prochaines échéances.

Rogério APLOGAN

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *