CAN 2019 : 05 choses à savoir sur Mickaël Poté !

Du 21 Juin au 19 Juillet prochain, l’Egypte abritera la 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Le Bénin, un des pays participants, honorera sa 4è participation à cette messe continentale du football africain. Dans le rang des 23 ambassadeurs du football béninois au pays des pyramides, figure Mickaël Poté. Le roi d’Adana Demirspor en Turquie a terminé meilleur buteur de son club cette saison avec 16 réalisations. Allons à la découverte de 5 choses parmi tant d’autres à savoir sur Mickaël Poté.

1) Meilleur buteur béninois dans l’histoire de la Ligue des Champions

Jouer la plus prestigieuse compétition européenne des clubs, la Ligue des Champions, c’est le rêve de tout footballeur professionnel. L’attaquant béninois Mickaël Poté a gouté aux délices de cette compétition tout en laissant son nom dans l’histoire du football béninois. Au terme d’une saison 2016-2017 de qualité avec le club turc d’Adana Demirspor (ou il finit meilleur buteur), le joueur né à Lyon en France a été récupéré par le club chypriote d’Apoel Nicosie. Lors de cette saison, il faisait ces premiers pas en C1 et a marqué deux buts à l’aller comme au retour contre le Borussia Dortmund d’un certain Pierre Emerick Aubameyang (en Octobre – Novembre 2017). Il devient par la même occasion le premier joueur béninois ayant inscrit deux buts dans la Coupe aux grandes Oreilles. Il a fait mieux que l’ancien joueur du Slavia Bratislava et de Zilina, qui était le premier béninois buteur en ligue des champions en 2010. Cerise sur le gâteau, Mickaël Poté fut le premier béninois à avoir foulé la pelouse du Santiago Bernabeu car lors de cette édition l’Apoel Nicosie était logé dans le même groupe que les futurs champions le Real Madrid. L’ancien Aiglon a terminé la saison 2017-2018 avec 16 réalisations en 47 apparitions toutes les compétitions confondues.

2) Une deuxième CAN avec Michel Dussuyer !

En 2010, pour la CAN 2010, Michel Dussuyer avait convoqué trois attaquants pour défendre les couleurs nationales. Il s’agit de Razack Omotoyossi (évoluant à Metz en ce temps), Mohamed Aoudou pensionnaire d’Evian TG et Mickaël Poté, le niçois. Après une campagne éliminatoire âprement disputée sanctionnée par une double victoire décisive lors de la 5è et 6è journée contre le Mali élite Ghana.

 

3) France ou Cote d’ivoire, Poté a préféré le Bénin !

Pour des joueurs à multiples nationalités, il est souvent difficile de choisir celle (nationalité) sportive. Mickaël Poté a été confronté à ce dilemme. Né à Lyon et de père ivoirien, Mickaël Poté a plutôt opté pour les origines de sa mère, le Bénin suite aux appels de Michel Dussuyer, celui qui lui a fait confiance quand il était en National. Sa première rencontre avec le Bénin était lors des éliminatoires de la CAN 2010 contre les Panacas Negras. Il marqua son premier but en sélection contre contre le Burundi le 05 septembre 2010. Il est actuellement à 07 buts en sélections pour 43 sélections (2 passes décisives). « Jouer pour le Bénin représente quelque chose de très particulier. Entendre l’hymne national me donne des frissons à chaque fois » avait déclaré Micka sur FIFA.com.

 

4) Poté est le meilleur buteur béninois à l’étranger !

Les buts, Mickaël Poté en a inscrit dans sa carrière. De la France, passant par la Turquie et la Chypre, l’international béninois a marqué plus de 150 buts dans sa carrière. Plus précisément, le buteur d’Adana Demirspor compte 154 buts en tout dans son parcours en club. En plus de ces 7 buts avec le Bénin, il se retrouve à 161 buts. Mickaël Poté c’est comme du vin.

 

5) APJ, le projet personnel de Poté qui prend de l’envergure !

En bon père de famille, Mickaël Poté prend soin de son académie de football au Bénin, lequel porte le nom de son père (Académie Poté Joseph). Poté a eu l’idée de créer une académie de football pour permettre aux jeunes joueurs imbus de talents de se former et aspirer à une grande carrière, lorsqu’il jouait un à la PES (Pro Evolution Soccer). Il était sidéré par le fait que l’on pouvait créer sa propre équipe sur le jeu et y mettre tous les joueurs que l’on désire. « J’aimais cette idée et je me disais qu’un jour, j’essayerais de faire cette équiper dans la réalité», ce fut le déclic. Il est arrivé à bout de son objectif en créant le centre en 2012. L’APJ a notamment remporté le tournoi international des centres de formations en 2018. Quel merveilleux héritage du béninois pour sa patrie !

Gaël HESSOU

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

2 commentaires sur “CAN 2019 : 05 choses à savoir sur Mickaël Poté !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *