Bénin: Trop c’est trop! A quand la fin d’un tel calvaire?

Même si cela ne saurait justifier complètement une telle prestation des Écureuils dimanche dernier face à la Tanzanie en amical, il est important de revenir sur cette  » chose » que le Bénin a comme grand stade.  Ce match contre la Tanzanie est peut-être la goûte d’eau qui a fait déborder le vase.

Dire aujourd’hui que le Bénin dispose d’un stade capable d’accueillir des compétitions africaines serait une affabulation. Ni le stade Général Mathieu Kérékou, ni le Stade Charles de Gaules encore moins le stade René Pléven n’est en mesure d’accueillir une compétition de grande envergure.  Construire sous la révolution, le Stade de l’Amitié appelé aujourd’hui Stade Général Mathieu Kérékou est indéniablement le plus grand stade de football que possède le Bénin. Mais après plus de 30 ans d’existence, n’est-il pas temps de faire sa réfection? Ou du moins le raser et en construire un de moderne. Aujourd’hui la pelouse de ce stade n’est qu’un champ de patate. En championnat béninois, l’ex gardien de but des Écureuils du Bénin Chitou Rachad l’avait souligné, mais c’est passé sous silence. Dimanche dernier, le constat était triste et amer. La balle ne pouvait pas circuler correctement. Il y a toujours un mauvais rebond quelque part. Le spectacle était triste. En dépit de la mauvaise prestation des joueurs béninois contre la Tanzanie, il faut dire que le très mauvais état de la pelouse en ait pour quelque chose car un beau football se pratique sur une infrastructure adéquate. N’est-il pas temps que le Bénin cesse avec les  » Jonglages  »?

Vou ne rêvez pas,c’est bien le stade de l’amitié de Cotonou il y a encore quelques années.

Dans quelques mois les éliminatoires de la CAN 2019 vont reprendre. Sur quel stade le Bénin va jouer si rien n’est fait? Stade Charles de Gaules de Porto-Novo? Il aura un gros point d’interrogation. Déjà que le championnat ne se joue plus là dessus, la pelouse n’étant pas pas tondue, comment peut-on y jouer un match international ? Le cas du stade René Pléven, n’en parlons plus. Trop c’est trop. Il est temps de mettre un terme à ce calvaire. Il est temps pour les autorités en charge du football au Bénin sonnent la fin de la recréation. La prochaine rencontre des Écureuils à domicile dans le cadre de éliminatoires de la prochaine CAN est pour le mois de Septembre 2018 contre l’Algérie. Il est encore temps pour réagir, après tout, le football, c’est de l’esthétique.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire