Bénin – Togo: Un match sous fond de pardon, de réconciliation et de retraite

Ce dimanche 24 Mars, l’une des places qualificatives de la prochaine CAN se joue à Cotonou entre Écureuils du Bénin et Éperviers du Togo. Cette rencontre qui plus est, un derby de l’Afrique de l’Ouest sera pour les uns une rencontre de pardon et de réconciliation et pour les autres de pardon et de retraite.

Le drame de Bamako est encore dans tous les cœurs au Bénin. Cette élimination des Écureuils du Bénin en terre malienne avec cette cuisante défaite et qui a profité au Togo en 2016 est comme une plaie seyante dont la guérison ne dépendra que d’une qualification ce dimanche face au Togo. Les Écureuils du Bénin ont une occasion de non seulement se faire pardonner, mais de se réconcilier définitivement avec les férus du football Béninois.  Pour parvenir à se faire refaire une image auprès du public sportif, les Écureuils ont une mission, battre les Éperviers, ou à défaut se qualifier pour l’Egypte. La balle est dans leur camp. Prononcer définitivement le divorce ou consommer une nouvelle nouvelle nuit de noce. La réponse sera connue ce dimanche.

Du côté des Togolais, c’est le capitaine Emmanuel Adebayor qui a le devoir de se réconcilier avec son public. Depuis un certain temps, il n’est plus un secret pour personne que l’atmosphère qui règne entre l’ex monégasque et sont public est un peu compliqué. Quoi de mieux que de leur offrir une qualification au Bénin pour faire peau neuve? Une élimination sonnera sans doute définitivement le glas du désamour entre le Togolais et son public. La balle est dans son camp.

L’élimination de l’une des deux formations ce dimanche appellera probablement aussi  la retraite de certains cadres comme Stéphane Sessegnon, Michael Pote, ou encore Fabien Farnolle du côté des Écureuils, et de Adebayor ou Romao chez les Éperviers. L’issue de cette explication ne sera pas sans conséquence au niveau des deux formations quelque soit le résultat. Qui quittera? Qui doublera?

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *