Bénin – Tanzanie pour la 4è fois !

Les Écureuils du Bénin joueront en amical ce dimanche au Stade de l’amitié Mathieu Kerekou, l’équipe nationale de la Tanzanie pour leur deuxième match amical de la journée FIFA du mois de novembre.

Après le nul 1-1 contre le Congo le 8 novembre 2017, le Bénin jouera 4 jours plus tard, un deuxième match amical en marge de la préparation des éliminatoires de la CAN 2019. Cette rencontre qui se jouera au Stade de l’amitié Mathieu Kerekou sera la 4è dans l’histoire entre les deux nations. Pour les 3 précédents matchs, le Bénin a gagné deux fois (2002 et 2003) et a perdu une fois (2014). Les coéquipiers de Stéphane Sessegnon auront donc l’occasion d’augmenter les statistiques avec une possible nouvelle victoire ce dimanche. Mais attendant, retour sur les 3 précédents matchs entre les deux pays.

 

8 septembre 2002

Le Bénin dirigé par René Taelman a battu la Tanzanie à Cotonou 4-0 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2004. Avec un doublé d’Anicet Adjamonssi (15′ et 42′) et des buts d’Oumar Tchomogo (73′) et Moussa Latoundji (82′), les Écureuils avaient entamé en fanfare la première qualification de l’équipe nationale en phase finale de la CAN.

 

22 juin 2003

Le succès 4-0 de Cotonou a été confirmé dans la douleur en déplacement en terre Tanzanienne dans le cadre des matchs retour des éliminatoires de la CAN 2004. Les Écureuils sous l’égide du Ghanéen Cecil Jones Atturquayefio se sont imposés 1-0 grâce à la réalisation de Kabirou Moussoro à 66è minute. Une victoire clé dans la qualification du Bénin en Tunisie 2004.

 

12 Octobre 2014

Le premier succès des Taifas Stars contre les Écureuils est intervenu en amical. Le Onze National sous les ordres de Didier Ollé-Nicolle s’est lourdement incliné 4-1 au stade Benjamin Mkapa Stadium de Dar Es Salam. L’unique but béninois a été l’oeuvre de Fadel Suanon (90′).

 

12 Novembre 2017

Près de 3 ans après leur dernière confrontation, Écureuil et Taifas Stars croiseront les crampons pour un 4è match de l’histoire entre les deux nations. Les Écureuils qui jouent à domicile essayeront de prendre le dessus et de corriger la raclée (4-1) orchestrer en 2014. Oumar Tchomogo qui n’a jamais perdu à domicile depuis 2015 en tant que sélectionneur (6 matchs : 5 victoires et 1 nul), aura l’occasion d’améliorer ses excellentes statistiques.

 

Le 11 du Bénin en 2002 : Rachid Chitou, Amadou Moudachirou [c], Anicet Adjamossi, Moustapha Agnide Idrissou (Félicien Singbo 89′), Jonas Okétola, Moussa Latoundji, Lauren Djaffo (Mohamed Amadou 67′), Rodrigue Akpakoun (Wassiou Oladikpikpo 67′), Damien Chrisostome, Stanislas Toclometi, Oumar Tchomogo.

 

Le 11 du Bénin en 2014 : Fabien Farnolle,Stéphane Sessegnon (c), Nana Badarou, Jordan Adéoti, David Djigla, Mickaël Poté, Fortuné Ore, Jean Ogoutchi, Mama Seibou, Éric Tossavi et Jodel Dossou.

The following two tabs change content below.
Jeune Béninois, carabin passionné du football, de son pays, le Real Madrid dans l'âme et faisant des textes une arme.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire