Bénin : Les gardiens locaux n’ont-ils pas vraiment le niveau de la sélection nationale ?

Il n’est pas passé inaperçu dans la dernière liste du sélectionneur national Michel Dussuyer qu’il n’y avait que deux gardiens de but. Le plus surprenant n’était pas qu’il avait choisi d’en appeler que deux alors qu’il aurait pu en appeler trois, mais qu’il n’avait convoqué aucun gardien de but évoluant dans le championnat local. Étrange que l’ancien gardien de but de l’AS Cannes avait pris l’habitude d’en sélectionner au moins un lors des derniers rassemblements (Kakpo, Katchon, Dandjinou). Quel est le problème avec les gardiens locaux ?

Kakpo, l’incroyable descente !

Il était dans la liste des 23 pour la CAN, titulaire lors des éliminatoires du CHAN. Et pourtant, Cherif Kakpo semble ne plus entrer dans les plans de son sélectionneur. L’aventure en Égypte semble un passé lointain pour le gardien des Buffles du Borgou. Qu’est-ce qui a alors provoqué une telle disgrâce pour le jeune homme qui représentait l’avenir au poste avec Abiola Katchon. La réponse réside en grande partie dans ses prestations post CAN. Deux matchs extrêmement moyens en ligue des champions avec son club, un match retour à Lomé lors des éliminatoires du Chan, où il coûte la qualification au Bénin. Il est vrai qu’il n’a pas non plus aidé Michel Dussuyer à lui maintenir sa confiance. Invité à réagir sur sa non-sélection au cours d’une interview accordée à Ado TV, Dussuyer affirme qu’il aimerait qu’il ait une forme de continuité et regrette le fait que Kakpo n’ait pas convaincu par la suite. En effet, il dixit: ‘’ Chérif (Kakpo) est venu avec nous en sélection à la CAN, il a eu à travailler, bénéficier et après, c’est aussi une période propice au joueur pour franchir des paliers déjà qu’il travaille avec nous et puis la confiance que ça doit lui rapporter… Derrière, il n’a pas confirmé’’. Par ailleurs, la disgrâce de Kakpo ne sait pas arrêter là. Il a en effet perdu sa place en sélection locale au profit de Sheyi Damilola. Le sélectionneur l’a aussi constaté : ‘’ Il n’a pas eu la confiance de Moussa (Latoundji) pour le tournoi de l’UFOA. J’échange aussi avec Moussa’’. Chérif Kakpo s’est maintenant ce que son sélectionneur pense de lui. A lui de mettre au placard ses titres de meilleur gardien de Vitalor Ligue 1 (Fédération et Trophées Sica Fo) et se remettre au travail s’il veut reporter la tunique jaune.

Sheyi Damilola, peut s’en vouloir !

Le gardien d’Ayema a des raisons de se mordre le doigt. Il avait réussi à ravir la place de Kakpo dans les cages béninoises. Cependant, Damilola n’a pas fait preuve d’une grande sérénité au cours du tournoi de l’UFOA. Preuve en est son placement douteux sur le but égalisateur de la Guinée. Il peut s’estimer loin de la maison Écureuil. En effet, le sélectionneur trouve sa prestation moyenne. Il estime qu’il est responsable sur le but du Sénégal en quart de finale. Le but qui élimine le Bénin. Pourtant, Sheyi fait partie de la fine fleur des gardiens de Vitalor Ligue 1. Il avait réalisé une saison de haut vol avec son équipe (troisième gardien ayant encaissé le moins de buts) d’Ayema. Et de nombreuses personnes lui prédisaient déjà une présence longue durée en sélection. Aujourd’hui il en est bien loin. A-t-il atteint le summum de sa progression ? On verra.

Marcel Dandjinou, l’éphémère !

Il a surfé sur la vague de la très bonne campagne d’ESAE pour se faire une place au soleil. Certes, il n’est pas étranger  au bon parcours des siens. Cependant, il faut avouer qu’il y a quelques mois, il était très loin de la sélection nationale. Par ailleurs, sa sélection était due à l’absence de Fabien Farnolle, laissé au repos par son sélectionneur. Depuis, le numéro un béninois a repris sa place dans les cages béninoises et retour à la normale pour Dandjinou. Cependant, le gardien des étudiants a encore l’occasion de convaincre le sélectionneur qu’il pourrait faire un bon troisième gardien. En effet, il est toujours en lice en Coupe de la Confédération. D’ailleurs, il est le seul de cette liste.

Katchon Abiola, la grande incompréhension !

Il est peut-être le plus talentueux de cette liste. Habitué des sélections de jeunes, il a bizarrement disparu des radars de l’équipe fanion depuis quelques mois. Déjà appelé, il bénéficie d’un avantage, il connaît la maison Écureuil et a déjà fait ses preuves en sélection de jeunes. Cependant, Katchon n’a pas été aidé par la mauvaise saison de son équipe la saison dernière (plus mauvaise défense du championnat). Que ce soit avec l’équipe fanion ou avec les locaux, il a été royalement ignoré. Mais ,il est avec les U-23, mais cela ne représenterait-il pas un lot de consolation ? Aujourd’hui chez les Dragons de l’Ouémé, le jeune gardien espère pouvoir enfin lancer une carrière qui peine à véritablement décoller. Les U-23 ne suffissent plus. Il faut qu’il travaille plus pour convaincre Dussuyer de le prendre avec lui avant qu’une autre pépite au poste ne vienne l’éclipser à nouveau.

Michel Dussuyer a rebattu les cartes pour le poste de troisième gardien de la sélection. C’est une chance inespérée à saisir pour tous les gardiens locaux avant qu’un autre expatrié ne bouche le trou.

Monge Aubin BANKOLE

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *