Bénin – Gambie : Les grands enseignements en cinq points !  

Dans un stade de René Pleven plein à craquer, les Écureuils du Benin ont réussi à se qualifier pour le troisième et dernier tour qualificatif pour la CAN U20 qui aura lieu en terre nigérienne. La bande à Valère Houandinou a souffert tout au long de la rencontre avant de franchir l’obstacle gambien. Le héros côté béninois s’appelle Samsun Akinsola, qui par deux fois (10′ , 84′) a fait trembler les filets adverses. Le prochain adversaire du Bénin est le Ghana qui a réussi à éliminer à domicile l’Algérie. Après la rencontre du dimanche dernier, certains enseignements méritent d’être tirés. 

1 – Katchon assure le clean sheet ! 



Le dernier rempart des Écureuils Juniors, Katchon Abiola, a été l’un des tops de la rencontre contre les Scorpions de la Gambie. Rassurant, il a eu à effectuer deux arrêts combien importants ; le premier sur un face à face et l’autre sur un coup franc similaire à celui qui a coûté le but Gambien à Banjul. Deuxième clean sheets pour le sociétaire de Soleil FC depuis sa réintégration dans l’effectif du coach Houandinou ( Diables Noirs 0 – 0 Bénin). 

2 – Une défense qui retrouve sa sérénité

Très hésitante et moins rageuse lors du match aller, la défense béninoise a un temps soit peu réussi à contenir les grands attaquants Gambiens. Avec Aubin Joël VIDEKON en patron, la charnière centrale a répondu présente sur l’ensemble du match. En ce qui concerne les latéraux, satisfecit à Youssouf Amouda, dossard 5 qui a été à la fois offensif et défensif.

3 – Une complémentarité au milieu de terrain suffisante ! 



Rodrigue Kossi, Dieudonné Noumonvi et Ibrahim Ogoulola, chacun dans son régistre et style a donné du fil à retordre aux athlétiques milieux de terrain gambiens. Quelques fois bouffés, les hommes du rond central béninois ont grapillé certaines balles très importantes. Ibrahim Ogoulola avec un mixage de technique et de physique, Rodrigue Kossi bon bagarreur, Dieudonné Noumonvi pur technicien ont fait preuve de complémentarité en milieu de terrain. 

4 – La déception Charbel Gomez ! 



Attendu par tout le public béninois, la révélation béninoise lors du tournoi de l’UFOA Ghana 2017 n’a pas été à la hauteur de son match. Physiquement cru, moins efficace en un contre un, très soliste quand il ne le faut pas, Charbel Gomez a été tout de même impliqué dans le premier but. Il doit mieux faire pour la prochaine rencontre.
5 – Samsun Akinsola – Bio Odo Chabi, une paire cinq étoiles ! 



Si le double buteur de la rencontre d’hier a été Samsun Akinsola, sociétaire de la Jeunesse Sportif d’Agonlin, Bio Odo Chabi a eu à jouer 48 bonnes minutes et cela a suffit. Passeur sur le but du doublé de Samsun, le meilleur buteur de Soleil lors de la saison écoulée développe de très bons automatismes avec son compère d’attaque. Espérons que ce pépin physique de Chabi ne l’empêche d’être présent contre le Ghana. 

Autre fait, Le talisman du Bénin a été le 12è homme ! 

Venus très massivement, les supporters du onze national ont joué un très grand rôle dans la victoire béninoise. Galvanisant leurs protégés par des cris, des ovations et aussi décourageants les assauts gambiennes par des « olé olé olé » ( cri que l’on fait à la venue ou la rencontre d’un voleur). La bonne nouvelle est que le Bénin recevra le Ghana en match retour du dernier tour qualificatif. On a aimé, le « clapping » des joueurs béninois en communion avec le public à la fin du match. 
Le Bénin à 180 minutes du Niger ! 



Voici en quelques lignes les enseignements à tirer de cette rencontre. Maintenant, pour aller au Niger en Février 2019, il faut éliminer les Blacks Starlets du Ghana qui ont à coeur de retrouver la place en matière de catégories d’âges sur le continent. Triple champion d’Afrique (1993,1999,2009) et seule nation africaine championne du monde U-20 en 2009, le Ghana est donc à prendre au sérieux. Cette considération mérite donc une préparation à la hauteur de notre objectif de qualification. 

Gaël HESSOU

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *