Afrique : Voici le club béninois le plus côté !

Le football béninois, à l’interne, va mal. Diagnostiqué, ce dernier présente des symptômes qui ne trompent pas sur son état de santé. Terminés depuis Décembre 2017, les championnats ( D1, D2, D3) de football n’ont toujours pas repris. L’on ne connaît pas aussi les clubs qui monteront en élite. Sans championnat régulier, nos représentants en éliminatoires des coupes continentales des clubs (Ligue des champions et Coupe de la Confédération) n’ont pas pu aller très loin. Les Buffles du Borgou, champion du Bénin, ont été éliminés au premier tour de la Ligue Africaine par l’ASEC Mimosas, qui a récemment décroché son 26è titre de Côte d’ivoire ( 1-1 à Cotonou et 3-2 à Abidjan). Energie FC, l’autre représentant du Bénin, mais cette fois en Coupe de la Confédération, s’est arrêté au second tour, éliminé par Enyimba du Nigeria (défaite 2-0 à Cotonou et défaite 3-2 à Kalabar). Au 1er tour, les électriciens, vices champions du Bénin, ont eu le mérite de sortir Hafia FC de la Guinée (1-0 à Cotonou et 1-1 à Konakry).

Dans le classement des clubs de football africains (mis à jour le 19 Avril 2018) réalisé par le site www.eurotopteam.com, 7 clubs béninois s’y retrouvent. Mais aucune écurie béninoise ne figure dans le top 100 des clubs africains. Buffles du Borgou, Énergie FC, ASPAC, AS Police, Tonnerre de Bohicon, Mogas 90, USS Kraké.

Quel est le principe de ce classement ?

Le classement des clubs de football africains est établi suivant les résultats des clubs dans la ligue des champions de la CAF et de la coupe de la confédération. Le classement est actualisé au fil des rencontres à partir du second tour par un système de points croissants chaque saison.
Les résultats de la Coupe de la Confédération sont comptés depuis 2009 à partir des huitièmes de finale. Le classement est dominé par le mythique club Égyptien du Al Ahly, qui devance le Tout Puissant Mazembe, tous les deux clubs prendront part à la ligue des champions cette saison. Le club Camerounais de Haut Nkam, ferme le classement en étant 388è.

Les Buffles du Borgou seuls bien lotis !

Crédité d’un titre de champion du Bénin, la saison écoulée, le club du septentrion, se retrouve à la 106è place. L’équipe du président Gnansounou, a fait un bon de 109 places dans le classement, car en début de saison écoulée, elle était 215è. La participation en préliminaire de la ligue africaine a sans doute fait du bien. Pour rappel, en 2015, Buffles entraînés par Ulrich Allohoutadé, avaient été éliminés au premier tour de la ligue africaine des champions par Eyimba ( défaite 3-0 à Aba au Nigeria, et défaite 0-1 à Cotonou).

Énergie à repris de « l’énergie » et gagne 169 places !

Ayant été vice champion, Energie FC a eu le privilège de prendre part à la Coupe de la confédération. Loin d’être ridicules, les électriciens ont passé le premier tour et ont été stoppés au second tour, par plus expérimentés qu’eux, Enyimba. Le club béninois, 350è au début de saison écoulée, grimpe à la 181è loge.

Les Portuaires, perdent des places et chutent !

Il faut remonter en 2011, pour voir l’ASPAC, en compétition africaine. Champions de la Moov Ligue 1 2010-2011, les Portuaires se sont arrêtés au second tour (16è de finale), lors des préliminaires de la ligue africaine des clubs champions. Au premier tour, ASPAC de William Dassagate avait éliminé le club Equato – Guinéen de Deportivo Mongomo ( 1-0 à Cotonou et 1-1 à Malabo). Ils avaient été éliminés au second tour, par l’Espérance Sportif de Tunis (défaite 5-0 à Gabes et victoire 2-0 à Cotonou). Cette absence de 7 années sur le plan continental, a coûté 50 places à ASPAC, qui est actuel 264è du classement (214è en début de saison).

 

AS Police sort du Top 300 !

Étant 264è avant la dernière mise à jour, l’AS Police a perdu 45 places (309è). Il faut remonter en 2015, pour voir la première participation de l’AS Police, en Coupe de la confédération (12è édition). La bande à Stanislas Akele, avait été éliminée par le club ghanéen de Hearth of Oaks. Au match aller à Accra, les policiers ont perdu 1-0, mais non pas pu renverser la vapeur au retour à Cotonou. Le score était nul et vierge.

Tonnerre 325 è au classement !

En 2012, Tonnerre de Bohicon, avait goûté au haut niveau en ligue africaine des Champions. Éliminée en 16è de finale par le Stade Malien de Bamako (0-0 à Bohicon et 5-2 à Bamako avec un but de Romuald Kiki et de Aoudou Mohamed). Avant de venir à cette étape, Aoudou Mohamed, Seydou Baraze, Chakirou Abikoye, Agbossou Anoumou, Arnaud Seka, Jodel Dossou et les autres ont sorti l’As Garde Nationale du Niger (1-1 à Niamey, et 1-0 à Bohicon avec un but de Aoudou Mohamed). Depuis ce temps, Tonnerre a perdu ses lettres de noblesse sur la scène africaine. Dans ce classement, ils ont perdu 40 places ( de 285è à 325è).

Mogas 90 et USS Kraké sont les deux derniers clubs béninois qu’on retrouve dans le classement. Mogas est 378è ( 331è avant la mise à jour) et l’USS Kraké est antépénultième place, c’est à dire 3863 au classement (348è avant la mise à jour). La dernière participation des Kraké boys en coupe continentale, remonte en 2012, où en coupe de la confédération ils ont été éliminé ai premier tour par le MAR de Fès du Maroc (1-1 à l’aller et 4-1 au Maroc).

Si le classement actuel ne prend pas en compte les Dragons de l’Ouémé, il faut retenir qu’en 2012, ils ont été éliminés au premier tour de la Coupe de la Confédération, par l’Etoile Filante de Ouagadougou, ( défaite 0 – 1 à aller et défaite 2 – 0 à Ouaga).

Pour redorer le blason des clubs béninois sur la scène continentale, l’équation est simple et est à une seule inconnue. Il faut l’organisation régulière des championnats. A bon entendeur.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *