Afrique du Sud: Ce coach fait d’étonnantes révélations sur Christophe Aifimi !

De passage au Bénin, Jean-François Losciuto, l’ancien entraîneur des Black Leopards a donné une interview exclusive au site Bénin Football. L’entraîneur belge qui s’est installé au Togo depuis quelques années, est revenu sur son passage à la tête des Black Leopards en évoquant l’international Béninois Christophe Aifimi. Il n’a pas manqué de donner également  son avis sur le football béninois. 

Coach Jean-François Losciuto

 

Lors de votre passage à la tête des Black Leopards en Afrique du Sud, vous avez fait confiance à un jeune gardien de but béninois, Christophe Aifimi pour ne pas le nommer. Comment l’avez-vous découvert ?

« Je l’ai connu par le biais d’un ami béninois. C’est lui qui m’a parlé de lui. J’avais aussi besoin d’un gardien pour relever le challenge Black Leopards en Afrique du Sud. J’ai un peu regardé son CV et il m’a plu tout  suite. Il était à Durban et il se remettait d’une longue blessure. Il a mis dix minutes pour me convaincre lorsque je l’ai fait venir au club. J’ai été accroché tout suite par sa qualité, son professionnalisme. »

Qu’est ce qui fait la force de ce garçon ?

« C’est son mental. Il a un mental très très fort, l’envie de réussir, et la soif de vaincre. Il n’est jamais satisfait de ce qu’il a fait, et il se remet tout le temps au travail. »

Comment avez vu son comportement la saison dernière ?

« C’est un garçon qui a eu une pré-saison exceptionnelle, et un début de saison exceptionnel. Je l’ai même surnommé ‘clean sheet’. Il en a tellement aligné en début de saison lorsque j’étais encore au club. Une petite révélation. Lorsque vous êtes Africains, de couleur noire en Afrique du Sud, c’est très difficile de s’imposer. Il est arrivé dans un contexte très difficile, il était blessé. Nous étions aussi dans un club compliqué pour les étrangers. Il est arrivé, il s’est imposé logiquement. Parce que s’il était mauvais, je n’allais pas le garder. J’ai dû écarter l’autre gardien qui était sud-africain. Lorsque je suis parti, les problèmes ont commencé. Malheureusement il a eu une blessure qui n’a pas été prise au sérieux par le club malgré les instructions des médecins qui ont demandé une opération car il avait une grave infection au niveau des doigts. »

 

Aujourd’hui, Christophe se retrouve à nouveau en difficulté. Quel conseil avez vous à lui donner ?

« Non, Christophe n’est pas en difficulté. Connaissant le niveau du professionnalisme du football sud-africain, même si vous êtes deuxième, voire troisième gardien, c’est que vous avez votre place sur le terrain. La seule chose que je lui dis, c’est de continuer par travailler dur comme il le fait. Il a sa place dans d’autres grands clubs du pays. Et je pense que très bientôt il va reprendre sa place de numéro 1. »

Confirmez vous les rumeurs qui l’envoyaient à Mamelodi ?

« Oui. Il n’y avait pas que seulement le Mamelodi. D’autres grands clubs le convoitaient  également. Il y a plusieurs clubs qui sont encore sur le coup. L’autre chose que vous devez savoir est la suivante. Lorsque vous signez à Black Leopards, le président ne vous lâche plus. Même si le Real Madrid vient vous chercher, il s’en fou. Christophe mérite mieux que Black Leopards. »

Que savez-vous du football béninois ?

« Du championnat, je ne sais pas grande chose. Je ne connais pratiquement rien du football. Tout ce que je sais, c’est grâce à mon ami Willy. Mais je suis les départs de joueurs béninois vers d’autres clubs. Et j’ai su que ces derniers temps, ils voyagent beaucoup. C’est déjà pas mal. J’ai suivi Koukpo par exemple qui est actuellement en Tunisie,  ou Junior Mensah aussi que j’ai fait venir en Afrique du Sud. Le béninois s’exporte mieux. Ce qui veut dire que votre championnat n’est pas sous côté. Je vois que vous êtes mieux organisés que certains pays, même si ça va faire sourire certaines personnes. »

Il faut rappeler que le coach Losciuto a quitté la tête des Black Leopards à la fin du mois de novembre 2017 pour des raisons personnelles.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *