​Report du championnat : Les entraîneurs s’expriment !

Le changement de la date du démarrage du championnat national au Bénin, suscite des réactions dans le rang des acteurs notamment les entraîneurs. Bonnes ou mauvaises impressions ? La rédaction de Beninfootball s’est approchée d’un échantillon d’entraîneur afin de recueillir leur avis sur le report du championnat. 

Mathias Deguenon, entraîneur de Énergie FC 




« 
Nous sommes très contents de cette décision que vient de prendre le Comité Exécutif par rapport au report du démarrage du championnat national. Nous  pensons qu’il ne peut en être autrement. Il faut reconnaître que les conditions de préparation de mon équipe et la plupart des équipes ne sont pas recommandées pour la pratique du football de haut niveau. Personne n’était prêt pour réellement commencer à la date initialement annoncée. Ce report est un soulagement pour  tous les acteurs, surtout les  techniciens qui bénéficient encore de 4 semaines pour mieux préparer leur équipe. Nous sommes convaincus que d’ici à cette date, le spectacle serait au rendez-vous sur tous les stades béninois« 

Ibrahim Aboudou, entraîneur de l’Association Sportive du Port Autonome de Cotonou (ASPAC)





 « C’est vraiment désolant que les choses se soient passées ainsi. Depuis un mois tous les clubs savent que le championnat commence le 29 Septembre.  On a attendu la dernière semaine pour dire qu’on est pas prêt. Maintenant c’est déjà consommé. Nous souhaitons tout simplement que ce report puisse permettre à chacun d,être finalement prêt. Mais il faut qu’on évolue vraiment dans le domaine de l’organisation et de la planification »

Roger Enama, entraîneur de UPI-OMN

 
« C’est une bonne chose pour les clubs qui n’ont pas eux les 5 à 6 semaines de préparation. Mais du côté des dirigeants ce n’est pas  une bonne chose. Car avant d’annoncer la date du début du championnat ils devraient prendre en compte tous ses paramètres. Dans mon cas personnel je suis prêt depuis plus de deux mois déjà,  voilà qu’il faudrait encore reprogrammer une nouvelle feuille de route, ce qui ne m’arrange pas du tout. »
Ibrahim Géraldo, entraîneur de la Jeunesse Athlétique de Cotonou Football Club   (JAC FC)



« Mes impressions sont bonnes parce qu’aucune équipe n’était prête pour le championnat à cette date, techniquement parlant. »

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *