​CDM 2018 : Rachid Ghaflaoui donne son top 4 avec la Belgique ! 

La 21è édition de la Coupe du Monde de football a officiellement ouvert ses portes du côté de la Russie le jeudi dernier. Les avis divergent sur l’équipe qui sera consacrée championne du monde au soir du 15 Juillet. Rachid Ghaflaoui, l’ex entraineur marocain du club le plus titré du Niger, Sahel SC, approché par Benin Football nous a livré ses  impressions sur la compétition en cours. Désigné meilleur entraineur étranger saison 2015-2016 en RD Congo avec le SM Sanga Balendede Mbuji Mayi, ce dernier a donné les raisons pour lesquelles l’Afrique n’arrive pas à se distinguer lors de ce tournoi planétaire. Il a notamment donné son top 4 pour cette édition. 

Quelles sont les chances des équipes africaines pour le reste du tournoi ? 
« Si les pays africains se mettent au sérieux, on peut espérer quelque chose. Je vois par exemple que le Maroc n’a pas pris son  match au sérieux. Le coach est responsable de ses différents choix  et de sa tactique. L’Egypte a bien joué mais a manqué de lucidité vers la fin du match. Le Nigeria a fait des erreurs qu’il a payé automatiquement. On attend l’entrée en compétition de la Tunisie et du Sénégal. Mais tant qu’il reste encore deux matches à jouer, l’Afrique  garde intactes ses chances de qualification mais avec un pourcentage faible surtout pour le Maroc ». 



Quel est la raison pour laquelle l’Afrique n’arrive pas à se distinguer en mondial depuis 1934 ? 

« Le football africain est en période de transition. La qualité est toujours là. Les belles performances vont prendre du temps à arriver. En Afrique ou attend toujours les compétitions avant de se préparer. Mais le haut niveau ce n’est pas ça. Travaillons d’arrache-pied car l’avenir promet. »
Quelles sont les quatres équipes que vous voyez en demi finale ? 
« Malgré leurs faux pas je vois l’Allemagne en demi finale. Après on peut retrouver le Brésil, la France et surtout la Belgique. Mais le foot reste ce qu’il est ».

Jeune mais il déjà fait le tour de trois championnats en Afrique. Il a pris par le Sahel SC du Niger avec qui il a atteint les seizième de finale de Coupe CAF et remporté une Supercoupe du Niger ; par SM Sanga Balendede Mbuji Mayi qu’il a qualifié pour la Coupe de la Confédération la saison 2016-2017, après avoir décroché la 3e place du championnat congolais (Linafoot) ; et par le club malien du Debo de Mopti. Actuellement libre, il attend un nouveau challenge. 

Gaël HESSOU

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *